STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Juridique

Pour Bpifrance, une bonne transmission passe par un bon accompagnement

Par Cyril ANDRÉ

Publié le vendredi 22 avril 2016

Une récente étude de Bpifrance portant sur la transmission des ETI patrimoniales livre différentes données chiffrées et recense les bonnes pratiques en la matière. Certaines d’entre elles peuvent trouver à s’appliquer dans les transmissions de PME.

 

Selon cette étude, il apparaît que 58 % des dirigeants d’ETI patrimoniales envisagent de transmettre leur entreprise à court ou moyen terme. Selon Bpifrance, 34 % des dirigeants ont plus de 60 ans et 18 % plus de 65 ans. Toutefois, il apparaît au travers de cette enquête que l’âge ne sera pas le principal critère de la décision de transmission, mais cette décision est davantage liée à la stratégie de croissance de l’entreprise et pour sa pérennité.

Mais une grande majorité d’entre eux sous-estiment le temps de préparation nécessaire à une bonne transmission et se focalisent sur le transfert de capital. « Pour un dirigeant d’ETI patrimoniale, se préoccuper de la transmission de son entreprise l’année précédant son départ à la retraite, c’est maximiser le risque d’échec. La transmission d’une ETI patrimoniale prend en moyenne dix ans », estiment les auteurs de l’étude. Ils expliquent que n’envisager la transmission de son entreprise qu’en fonction d’un départ à la retraite prévisible est déjà en soi une erreur : cela ne revient à traiter qu’une partie des enjeux liés à la transmission.

L’étude révèle que l’une des difficultés majeures pour les dirigeants d’ETI patrimoniales est de bien distinguer la « transmission successorale » (le patrimoine) et la « transmission managériale » (la direction opérationnelle de l’entreprise), et de les mener de front. Trop souvent, les dirigeants ne traitent que l’un des deux.

Savoir identifier le bon successeur

Autre message important de l’étude : ne voir dans la transmission d’une ETI patrimoniale que la cession du capital, ou un Pacte Dutreil, revient à laisser de côté de nombreux problèmes qui peuvent mettre en péril l’ETI. Si la transmission ne revient qu’uniquement à la cession du capital, il existe des risques de conflit de gouvernance, de désarroi managérial, de perte de parts de marché ou encore de pertes de compétences clés. A l’inverse un processus de transmission bien conduit induit la transmission du management, la transmission du savoir-faire ainsi que la transmission de la gouvernance.

Dès lors, Bpifrance a identifié 4 clés de réussite que sont : se faire accompagner pour mettre en oeuvre sa stratégie ; identifier le bon successeur ; savoir faire évoluer la gouvernance contre la personnalisation du pouvoir et transmettre un projet et des valeurs. Autre gage de réussite selon Bpifrance : toujours associer les salariés à la transmission.

Un processus plus long que prévu

Différentes actions sont à mener. Citons en quelques une : Il s’agit de faire de son bras droit ou de l’un de ses managers le fer de lance de la stratégie de transmission capable d’accompagner le dirigeant sur la durée du projet ; mettre en place un plan de succession ; instaurer une gouvernance duale séparant les fonctions opérationnelles des fonctions de contrôle ; réfléchir à la place qu’aura le successeur et à son rôle à son arrivée au sein de l’ETI ; se doter d’outils d’échanges entre les actionnaires et les managers de l’entreprise afin d’assurer la cohésion de l’équipe.

Selon Gérard Biolley, créateur de l’Association Progrès du Management, « la clé d’une transmission réussie ne se situe pas tant au niveau de la personnalité du transmetteur, ni au niveau de celle du successeur, mais dans la relation qui les unit et qui associe le plus largement possible actionnaires, managers et collaborateurs dans le désir commun de réussir ensemble un projet partagé sur le long terme ». Il estime que le temps requis pour préparer et mettre en œuvre  une transmission excède ainsi le délai généralement estimé pour le règlement des seuls dossiers techniques.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE PARIS 2018