Cession Entreprise
Vendre entreprise Reprendre une entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Interrogez
nos experts
mode d'emploi du repreneur Besoin
d'aide ?
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Espace repreneur

Profil repreneur
Se souvenir de moi.

Mot de passe oublié

Repreneur, inscrivez vous et déposez votre projet

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

Cession - acquisition d'entreprises

Cession-entreprise est un site Internet spécialisé dans la reprise de PME-PMI.
Il présente plusieurs centaines d´entreprises à reprendre, classées par secteur et propose des services pour aider cédants et repreneurs dans leurs recherches.
Le site propose également une rubrique d´information professionnelle alimenté au quotidien par des journalistes spécialisés (interviews, enquêtes, témoignages et conseils d´experts)

accueil téléphonique

Secteur : Services diversRégion : Ile-de-France
CA : 600 000 €Référence : 12709
En savoir plus

Entreprise multi-technique du second-œuvre[...]

Secteur : Second oeuvreRégion : Ile-de-France
CA : 900 K€Référence : 12706
En savoir plus

Fournitures industrielles

Secteur : Vente aux professionnelsRégion : Rhône-Alpes
CA : 800 000 €Référence : 12703
En savoir plus

Réalisation de façades- Murs rideaux[...]

Secteur : ConstructionRégion : Ile-de-France
CA : 6 à 8 M€Référence : 12702
En savoir plus

Hausse des fusions-acquisitions dans le secteur produits de consommation

Par Cyril ANDRÉ Publié le 16/04/2014

« Malgré la fragilité de la reprise économique et sa vulnérabilité aux chocs économiques, les investisseurs disposants de ressources suffisantes ont continué de rechercher des opportunités de fusions, d’acquisitions et de joint-ventures qui renforcent leur positions stratégiques, soutiennent leurs objectifs de croissance et génèrent d’importantes synergies de coûts », expliquent les auteurs de la 7ème édition du palmarès annuel des champions industriels des produits de consommation du cabinet d’audit et de conseil Deloitte.
En effet, en 2012, les fabricants de produits de consommation ont réalisé 1 298 opérations contre 1 274 l’année précédente. Au 22 février 2014, ce sont 1 182 opérations qui ont été signalées portant sur l’année 2013.

Comme le souligne Deloitte, la progression du volume des opérations sur les dernières années peut quelque peu surprendre eu égard au ralentissement de l’économie mondiale. L’enquête explique ce regain d’activité sur le front des fusions-acquisitions par la recherche d’économies d’échelle et par la quête de nouvelles parts de marché, par zones géographiques, par catégories de produits ou par segments de consommateurs.

« L’activité a aussi été motivée par la meilleure disponibilité du crédit, le niveau bas des taux d’intérêt, la nouvelle dynamique des marchés financiers, et, dans certains cas, les réserves substantielles de liquidités des entreprises », souligne l’enquête de Deloitte. De plus, il apparaît que les fonds d’investissement ont fait preuve d’un regain d’intérêt pour les produits de consommation.

De bonnes perspectives pour 2014

Selon Deloitte, l’une des motivations majeures des fusions-acquisition dans le secteur des produits de consommation est la consolidation de l’entreprise sur les marchés existants. En effet, les économies d’échelle supplémentaires et les synergies opérationnelles demeurent une priorité au sein de nombreuses entreprises, « en particulier par souci de maîtrise des coûts des consommateurs en quête d’un bon rapport qualité/prix ».

Parallèlement, les fabricants tendent à se séparer de plus en plus de leurs activités jugées non rentables ou non stratégiques qui sont alors récupérées par d’autres entreprises ou par des fonds : ce phénomène de consolidation alimente encore l’activité fusions-acquisitions.

Par ailleurs, la pénétration des nouveaux marchés émergents, comme la Chine, le Brésil ou l’Inde, contribue à une consolidation accrue du marché, en particulier sur le secteur des boissons.

Pour 2014, « au vu de facteurs favorables à la multiplication des opérations, de nombreuses entreprises vont continuer à privilégier les acquisitions qui garantissent un avantage en termes de coûts dû à l’envergure accrue (…). Les valorisations vont rester élevées pour les marques dominantes et les entreprises affichant de solides perspectives de croissance », note Deloitte.

En savoir plus
HERE SDE Paris 2014

Dernière question posée aux experts

Posté le 03/12/2011 par Eve

Bonjour,
je suis salariée dans une sarl. Suite à la volonté d'un associé gérant de se séparer des ses parts (50%), j'envisage de racheter ses parts mais sans devenir gérante. Puis je conserver mon contrat de travail, (CDI secrétariat)[...]

Voir la réponse de l'expert ?

Selection de livres utiles

j'évalue mon entreprise

Transmettre, reprendre et céder une entreprise

Un ouvrage de référence. 304 pages d’analyses, de témoignages et de conseils pratiques pour réussir la reprise ou la transmission de son entreprise.
Gilles Lecointre