STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

« Nous soutenons des dossiers dans l'ensemble des secteurs et à tous les stades de vie de l'entreprise »

Interview de Philippe Gaborieau , président de Bordeaux Consulting Group et Fondateur de Happy Capital

Par Cyril ANDRÉ

Publié le jeudi 19 septembre 2013

Depuis quelques mois les repreneurs, mais aussi les créateurs et les dirigeants d’entreprise en phase de développement, peuvent lever des fonds sur une nouvelle plateforme de crowdfunding : Happy Capital.


Pourquoi avoir lancé cette plateforme de crowdfunding Happy Capital ?

Dirigeant, par ailleurs, un cabinet de fusion acquisition,  j’ai constaté que, depuis deux ans, il est de plus en plus compliqué, voire parfois impossible, de financer des projets pour des tickets entre 150 000 et 1 millions d’euros. La raison est assez simple. Depuis Bâle 3, les contraintes imposées aux banques sont telles que dès qu’il existe le moindre risque, elles préfèrent ne pas financer une opération. Il faut savoir qu’elles doivent mettre l’équivalent de ce financement en fonds propre. Pour préserver leurs liquidités, les établissements bancaires préfèrent se diriger vers des dossiers plus matures et de plus grande ampleur. Donc les sources se tarissant et, ayant toujours des clients avec des besoins, je me suis demandé ce qu’il était possible de faire. Le crowdfunding est une bonne réponse qui apporte une réelle alternative. Il faut savoir qu’il existe différentes forme de crowdfunding. Nous avons privilégié le crowdinvesting, ou equity crowdfunding, à savoir le financement participatif pour les entreprises en capital. Les particuliers deviennent donc actionnaires de l’entreprise.


Avez-vous déjà financé des dossiers, notamment de repreneurs ?

J’ai donc décidé de lancer, en mars 2013, un site baptisé Happy Capital. Depuis 6 mois, nous avons financé trois projets pour un montant total d’un million d’euros, à savoir un projet de création et deux de développement. Nous sommes en train de sourcer des projets d’acquisition d’entreprise. Concrètement, nous travaillons sur le dossier d’un repreneur personne physique qui a déjà identifié sa cible et qui est en train de lever une partie de la dette. Il va sans doute lui manquer de l’ordre de 200 000 euros. Il va donc ouvrir son capital aux particuliers à hauteur de 20 %. Dans le cadre d’une reprise d’entreprise, le porteur de projet va venir nous voir pour un complément de financement. Les nouveaux actionnaires doivent être minoritaires donc le repreneur devra au minimum avoir déjà réuni 51 % de l’investissement total avant de venir nous voir.


Quels sont les avantages pour le particulier d’investir ainsi ?

A partir de 1 000 euros, le particulier va pouvoir devenir actionnaire. Il aura la possibilité de défiscaliser à hauteur de 50 % s’il est assujetti à l’ISF et à hauteur de 18 % pour l’impôt sur le revenu.


Comment sélectionnez-vous les dossiers que vous mettez en ligne ?

Avant d’accepter un dossier émanant d’un repreneur, nous analysons, notamment,  son business plan ainsi que le dossier de cession qui comprend, entre autre, l’historique de l’entreprise et sa valorisation. Nous tenons compte aussi du profil du repreneur. Si pour nous tout est en phase, nous mettons le dossier de cession de l’entreprise en ligne avec un focus sur le repreneur.
En fonction des spécificités de chaque dossier, nous déterminons la durée de la campagne. Cette durée peut aller de 30 à 120 jours, avec une moyenne des dossiers de 60 jours. Les investisseurs ne versent l’argent que lorsque la levée de fond a atteint son objectif.


Quelles sont les spécificités de votre plateforme Happy Capital ?

La plupart des dossiers d’entreprise financés sur les plateformes de crowdfunding concerne des start up innovantes et de préférence dans le secteur des NTIC ou du médical. Mais, selon moi, il existe des entreprises performantes et innovantes dans tous les secteurs d’activité et quel que soit leur stade de vie. Il y a des innovations d’usages, comme mettre de la colle sur les timbres, qui s’avèrent très intéressantes. Donc, nous soutenons des dossiers dans l’ensemble des secteurs  et à tous les stades de vie de l’entreprise : création, développement, reprise et transmission ou encore restructuration.   Nous souhaitons également créer du lien social entre l’entreprise et les actionnaires. Nous demandons que les entreprises soient dans cette démarche de rencontre. Les investisseurs peuvent également apporter leur pierre à l’édifice, par exemple, en ouvrant leur carnet d’adresse ou à faire bénéficier l’entrepreneur de leur réseau.

Assurez-vous un suivi des dossiers financés ?

Chacun des dossiers sera suivi par un expert durant un an. Le site référence ces professionnels. Il peut s’agir, à titre d’exemple, de managers de transition, d’anciens directeurs de participation, etc. C’est l’entreprise qui les rémunère. L’un des objectifs est de rassurer l’investisseur mais aussi, bien entendu, de maximiser les chances de réussite du projet.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2019