STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Seulement 7 % des PME sont classées « à forte croissance » par la BdF

Par Cyril ANDRÉ

publié le mardi 12 février 2013

Le rapport PME 2012 sur l’évolution des PME que vient de rendre public Oseo peut certes paraître un peu dépassé en ce mois de février 2013 du fait qu’il porte sur un bilan de l’année 2011. Toutefois, certains éléments, pris avec le recul nécessaire sont intéressants à appréhender.

Le rapport fait tout d’abord un point sur le nombre d’entreprises par catégorie. Il apparaît que la France compte 131 000 PME au sens de la loi LME, à savoir avec un effectif compris entre 10 et 249 salariés, et 4 600 ETI (de 250 à 4 999 salariés). Notons également, qu’en moyenne, la PME emploie 25 salariés contre 630 pour l’ETI. En 2011, l’emploi salarié n’a progressé que de 0,5 % au sein des PME et des ETI.
Concernant la trésorerie, plus l’entreprise est petite, plus ses difficultés dans ce domaine sont importantes. Les 300 ETI les plus performantes font partie des plus importante en termes de taille. Oseo note également que leur réceptivité aux partenariats et leur capital ouvert et diversifié sont incontestablement deux des clés de leur réussite.

L’amélioration des fonds propres dans le total du bilan des PME semble, d’après le rapport Oseo, liée à une réduction de l’endettement à court terme : la progression de la trésorerie se serait accompagnée d’une augmentation de l’endettement long et moyen terme. Toutefois, la relative faiblesse des demandes d’investissement est imputable aux reports des décisions d’investissement et ce, en particulier pour les PMI.
Il apparaît néanmoins que le capital investissement français est demeuré actif en injectant près de 10 milliards d’euros dans 1 700 PME et ETI, ce qui constitue un record en Europe en termes de nombre d’entreprises.

Les PME à forte croissance privilégient l'autofinancement

Les entreprises à forte croissance sont évaluées par la Banque de France à 7 % du total des PME indépendantes. Selon Oseo, ces entreprises échappent aux modèles économiques classiques et investissent fortement de façon contra cyclique. « Privilégiant l’autofinancement, elles préfèrent les investisseurs privés au marché pour équilibrer leur bilan. Recrutée majoritairement parmi les start up, cette élite se reconnaît à la valorisation du capital humain et à un investissement dans le couple innovation- international. Cette prise de risque se solde par une rentabilité élevée et une marge de 50 % supérieure aux autres PME indépendantes », notent les auteurs du rapport.

Autre éclairage d’Oseo sur les PME : les marchés publics. Si elles sont présentes sur 80 % des marchés publics, elles n’en captent que 50 % des montants. Elles peinent à remporter les marchés les plus significatifs. Elles bénéficient toutefois  de l’effet de proximité en se voyant octroyer principalement les marchés des collectivités locales.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE NANTES 2018