STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Le prix d’acquisition des PME a baissé de plus de 20 % en un an

Par Marie DULAC

Enquête publié le mercredi 6 mai 2009

L’Association des analystes conseils en investissements financiers (AACIF) et le cabinet-conseil Day One viennent de réaliser une étude sur l’impact de la crise sur le marché des fusions-acquisitions des PME en France. Cette enquête a été menée auprès des 98 membres de l’AACIF. Il est à souligner que 95 % de leurs opérations portent sur des transactions de 1 à 50 millions d’euros, avec des problématiques, même s’il s’agit de fusions-acquisition, souvent très proches de celles que connaissent les repreneurs de PME personnes physiques.
L’un des enseignements majeurs de cette étude est que l’on peut constater sur le marché des transactions des PME de 1 à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires une baisse des prix d’acquisition de 20 à 25 % en une année. Cet élément est à rapprocher d’un autre enseignement clé de l’enquête, à savoir que la crise a eu un effet vertueux sur les critères de valorisation des PME. « On constate un fort recul des méthodes de valorisation basées sur des effets de leviers excessifs. Ces méthodes étaient arrivées jusqu’au segment des PME, entretenant un phénomène d’inflation. On constate un retour vers des méthodes de valorisation plus adaptées (discounted cash flow et multicritères), mettant l’accent sur les capacités de développement des entreprises », soulignent les auteurs de l’étude.
Les repreneurs personnes physiques seront intéressés par un autre des constats de ce travail : un quart des opérations de rapprochement de PME est aujourd’hui annulé. La principale explication avancée est le manque de visibilité qui concerne à la fois les cibles potentielles et les acquéreurs potentiels. Par ailleurs, le délai de réalisation de ces opérations s’accroît très sensiblement. Il est passé de 6 mois et demi au premier trimestre 2008 à 9 mois et demi sur les trois premiers mois de cette année.
Sans surprise, les conseils en fusion-acquisition constatent que la facilité d’accès au financement par les banques s’est considérablement durcie. Il est ainsi passé de 7,3 sur 10 en 2008 à 4 sur 10 en 2009.
Enfin, selon 70 % des conseils interrogés, la principale attente des dirigeants de PME est le besoin de renforcement de leur structure financière et en particulier de leurs fonds propres. « Nous constatons une réelle prise de conscience des PME en ce sens. Plusieurs mesures essentielles du gouvernement sont très positives et favorisent cette tendance, notamment l’investissement drainé par la loi TEPA », assure Jean-René Griton, président de l’AACIF.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017