Comment devenir lauréat de Réseau Entreprendre ?

1 décembre 2014

Isabelle Marie

Outre le prêt d’honneur, qui peut atteindre 50 000 euros, le candidat à la reprise d’une entreprise ne trouvera que des avantages à se faire accompagner par Réseau Entreprendre, et ce aussi bien en amont qu’en aval du rachat de la cible.

Il faut toutefois être retenu par ce réseau d’accompagnement. Plusieurs critères sont à remplir pour que le projet soit jugé éligible. En premier lieu, et afin d’être accompagné au mieux par un chef d’entreprise bénévole de Réseau Entreprendre, l’implantation du porteur de projet doit se situer dans un rayon représentant une heure de déplacement. Par ailleurs, le projet doit être à potentiel et créateur d’emploi ; il s’agit en effet du cœur de cible de Réseau Entreprendre.  Dans le domaine de la reprise, il est nécessaire que le repreneur témoigne d’une volonté forte de donner une nouvelle impulsion à l’entreprise reprise. Soulignons que l’opération est déjà conclue, l’association n’interviendra pas à plus de 6 mois de la reprise.

Autre critère important pour l’éligibilité du projet, le management de l’entreprise reprise ou créée, doit constituer l’activité principale du candidat. De plus, ce dernier doit disposer du contrôle de l’entreprise et détenir la majorité dans le capital de la société. Réseau Entreprendre souligne bien, fidèle à sa philosophie, que le candidat doit avoir un réel besoin d’accompagnement et en manifester le souhait. « Celui qui s’adresse à l’association uniquement pour obtenir un prêt d’honneur est hors cible », prévient Réseau Entreprendre.

L'importance de l'adéquation homme / projet

Après la présélection en fonction des critères d’éligibilité, quelles sont les différentes étapes et démarches pour devenir lauréat de Réseau Entreprendre ? Après l’envoi d’une lettre de motivation et d’une note de synthèse du projet, le candidat va rencontrer un chargé d’étude ou le directeur de l’association dont il dépend géographiquement qui examinera les aspects humains, le marché, le marché, la stratégie et les finances. Certains candidats seront, à ce stade, réorientés vers d’autres structures d’accompagnement plus adaptées à leur projet. Suite à cette première rencontre, différends chefs d’entreprise confirmés et des experts vous rencontrer le candidat pour l’aider à professionnaliser son projet.

Après la validation du projet, il sera présenté à un comité d’engagement. Celui-ci, qui est composé d’une dizaine de chefs d’entreprise, va étudier l’adéquation homme / projet, le réalisme du projet de reprise ou de création ainsi que la volonté d’intégrer Réseau Entreprendre. Ce comité prendra la décision à l’unanimité d’accompagner le porteur de projet.

Aujourd’hui, Réseau Entreprendre compte 72 implantations en France. L’an dernier, 903 nouveaux entrepreneurs ont été accompagnés, ce qui représente 657 entreprises reprises ou créées et près de 20 millions d’euros de prêts d’honneur ont été distribués. 90 % des entreprises accompagnées sont toujours en activité 3 ans après, ce qui est un taux bien supérieur à la moyenne nationale.