Un guide pour explorer toutes les voies du financement

22 octobre 2013

Isabelle Marie

EY (le nouveau nom d’Ernst & Young depuis cet été) et Croissance Plus viennent de publier un guide pratique dont tous les repreneurs et les créateurs seraient bien inspirés de faire leur livre de chevet : « Quelles nouvelles sources de financement pour les entreprises ? », en téléchargement sur croissanceplus.com. L’objectif premier de l’ouvrage est bien d’aider les entrepreneurs, mais aussi les investisseurs, à diversifier leurs instruments de financement. La crise, bien entendu, mais aussi les nouvelles réglementations comme Bâle III, ont notablement accentué les difficultés de financement. Dans le même temps, les possibilités de financements se diversifient comme le crowdfunding ou financement participatif.

Devant ces différentes sources de financement, il apparaît que les entrepreneurs en quête de fonds sont souvent perplexes, qu’ils  soient en phase de transmission, de création ou de développement.« La diversité et le choix des sources de financement s’adaptent à la structure et aux besoins de l’entreprise. Réfléchir aux moyens de mieux mobiliser les différentes formes de financement existantes et favoriser l’émergence de nouvelles sources est devenu nécessaire pour la pérennité et la compétitivité des entreprises », expliquent les auteurs de ce guide.

Des financements pour les repreneurs et les créateurs

Devant les multiples sources de financement mises en place, les entrepreneurs sont souvent désarmés face aux problématiques de levées de fonds. Ce guide recense les différentes entrées dans la chaîne de financement d’une entreprise à tous les stades de son développement.

Ce guide fait donc le point, d’une part, sur les sources de financement dites « traditionnelles » et, d’autre part, sur les nouvelles voies du financement en capital. Dans le cadre des financements classiques, le guide aborde le love money, les business angels,  les fonds d’amorçage, le capital-risque, le capital-développement ainsi que les introductions en bourse.

Parmi les nouvelles voies du financement en capital, les auteurs de guide donnent les informations clés sur le crowdfunding, qui commence véritablement à se structurer, sur les « super business angels », sur le corporate venture, sur le financement obligataire ainsi que sur les fonds d’investissement étrangers. Enfin, ils abordent également le renouveau des financements publics ainsi que sur les sources de financement de demain.

« Dans un contexte de raréfaction des sources de financement, il est nécessaire d’explorer toutes les nouvelles voies et d’être en permanence à l’écoute du marché », explique, pour sa part, Franck Sebag, associé EY, qui a coordonné le guide.