Tiffany Sacleux

8 novembre 2011

Isabelle Marie

""Pouvez-vous nous dire quelques mots de votre outil Diagnéo destiné aux cédants ?

Diagneo est un outil d’auto-évaluation de l’entreprise qui donne un ordre de grandeur de la valeur de l’entreprise, mais pas un chiffre précis. Cet autodiagnostic se réalise en ligne et gratuitement pas le biais du site de la CGPME Ile-de-France. Cet outil permet d’établir un diagnostic sur les plans des ressources humaines mais aussi sur les aspects technologiques, financiers et commerciaux afin de mesurer la cessibilité de l’entreprise. Il s’agit d’un outil très sécurisé qui préserve donc la confidentialité. Le dirigeant obtient différents scores, en d’autres termes une mesure synthétique de l’entreprise. A la fin de cette évaluation en ligne, le dirigeant peut consulter un graphique qui lui permet de savoir sur quel point il est performant ou non.
Il obtiendra également une liste d’experts, qui ont signé une charte à la CGPME, à même d’accompagner les cédants potentiels suite de cette évaluation. Il s’agit d’experts-comptables, d’avocats et d’autres spécialistes de la transmission. Nous pouvons donc réorienter les cédants vers ces experts.

Selon vous, les cédants préparent-ils la transmission de leur entreprise suffisamment en amont ?

Nous avons pu constater que la préparation est bien souvent quasiment inexistante et par voie de conséquence les chances de réussite que l’entreprise soit transmise correctement sont faibles. Il y a encore beaucoup de travail à effectuer auprès des cédants. Il faut davantage de communication. L’un des écueils majeurs demeure la confidentialité. Nous organisons des réunions de sensibilisation sur ce thème et il vrai qu’il reste assez compliqué de mobiliser les cédants.

Dans le cadre de cette aide à la transmission, avez-vous noué d’autres partenariats ?

Depuis le début de cette année, nous avons un partenariat avec l’Union régionale des scop ( Urscop) pour sensibiliser les cédants à la transmission en coopérative. Notre objectif principal étant d’assurer la continuité de l’exploitation, de l’emploi et des savoir-faire. Pour nous, cette solution scop n’est pas assez connue par les cédants. Nous avons également un partenariat avec ECF (Experts-comptables de France) dans le cadre de la préparation à la transmission.