Stabilité des valorisations des sociétés mid-market sur le 3ème trimestre

14 novembre 2013

Isabelle Marie

L’Indice Argos Mid-market, qui mesure l’évolution des valorisations des sociétés mid-market non cotées  de la zone euros, du troisième trimestre 2013 est stable par rapport au trimestre précédent. Il s’établit à 6,7 fois l’ebitda historique. A noter que sur la même période de l’année précédente, ce multiple était de 6,3 fois l’ebitda.

Selon les experts d’Argos Soditic et d’Epsilon Research, qui calculent cet indice, la reprise progressive de l’activité fusion acquisition tient essentiellement à l’atténuation des risques macroéconomiques sur la zone euro liée à la sortie de la récession depuis le 2ème trimestre et la mise en place de programme d’ajustement en Europe du Sud.

Soulignons l’augmentation des multiples payés par les fonds à 7 fois l’ebitda, soit une hausse de 4,5 %. Ceci est sans doute lié à la nette reprise des opérations de LBO au 3ème trimestre à l’échelle européenne. Parallèlement, nous assistons à une baisse des multiples payés cette fois-ci par les acquéreurs industriels à 6,1 l’ebitda, soit une baisse de 9 %. Il apparaît en effet que les grandes sociétés européennes ont privilégié, sur la période récente, la croissance organique ou les acquisitions dans les pays émergents.

« Il faut enfin noter l’impact du replis du marché français  avec des prix payés par les industriels en baisse de 22 % sur les trois premiers trimestres 2013 par rapport à la même période de 2012 », notent les auteurs de l’étude.