Secteur industriel : des résultats d’exploitation en hausse

11 janvier 2016

Isabelle Marie

L’Insee vient de livrer les résultats de son « enquête de trésorerie dans l’industrie » portant sur le second semestre 2015. Centrée sur l’état des trésoreries, du résultat d’exploitation et de l’endettement ainsi que sur le moral des industriels, ce travail donne une vision pertinente de la santé du secteur. Cette enquête est menée sur plus de 4 000 entreprises du secteur industriel de plus de 20 salariés. Soulignons que l’Insee traite les réponses sous forme de solde d’opinion, à savoir la différence entre le pourcentage de réponses positives et le pourcentage de réponses négatives.

Au second semestre 2015, les industriels sont aussi nombreux que lors des 6 mois précédent à juger que leurs résultats d’exploitation sont satisfaisants. En effet, le solde d’opinion correspondant progresse d’un point pour atteindre son plus haut niveau depuis 7 ans à + 25 points. Les éléments qui expliquent ce bon résultat sont principalement les prix d’approvisionnement et le volume de vente. Pour ce premier semestre 2016, les industriels tablent sur une nouvelle amélioration de leur résultat d’exploitation.

Des trésoreries à la peine

Sur le second semestre 2015, les industriels sont moins nombreux à signaler que leur endettement à moyen long terme a diminué. « De plus, les industriels jugent que leurs fonds propres d’origine externe ont augmenté et qu’ils ont moins recours aux billets de trésorerie qu’au semestre précédent », souligne l’Insee.

Enfin, la même proportion d’industriels que lors des deux précédents semestres estime que la situation de leur trésorerie n’est pas bonne. Le solde d’opinion est négatif à -8. Pour les 6 premiers mois, les industriels interrogés sont plus nombreux que pour le semestre précédent à anticiper une dégradation de leur trésorerie. Parallèlement, ils sont moins nombreux à envisager d’augmenter le rythme de production et les dépenses de production.