Réseau Entreprendre accompagne toujours plus de porteurs de projets

10 février 2016

Isabelle Marie

""
Alors qu’un environnement toujours difficile complique, notamment au niveau du financement, les processus de reprise et de créations d’entreprises, de plus en plus de porteurs de projets se tournent vers les réseaux d’accompagnement pour trouver un soutien et ainsi sécuriser leur opération.

Réseau Entreprendre vient ainsi d’annoncer une progression de 4,8 % du nombre d’entrepreneurs accompagnés lors de l’année passée, soit un total de 978 dossiers de reprise ou de création d’entreprises. En tenant compte des lauréats qui sont suivis par un parrain entrepreneur expérimenté en phase de post reprise ou de post création, en 2015, le réseau a accompagné plus de 2 300 créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprises qui ont donné naissance, ou repris l’activité, de plus de 1 700 PME. « Avec en moyenne 13 emplois à 3 / 5 ans, les lauréats en cours d’accompagnement seront à l’origine de près de 20 000 emplois dans les 5 ans à venir », souligne Réseau Entreprendre.

21 millions de prêts

Si la part des reprises d’entreprise demeure importante parmi l’ensemble des opérations soutenues par les quelque 82 associations de Réseau Entreprendre, elle accuse un léger recul en 2015. En effet, l’an dernier, les repreneurs ont représenté 30 % des lauréats contre une moyenne de 35 % sur les 5 années précédentes. En termes de répartition sectorielle, les services représentent 52 % des projets (+3 %), l’industrie et le BTP 35 % (-3 %) et la distribution 13 %. Si la proportion de femmes augmente chaque année, elle demeure tout de même assez faible puisqu’elle est de 17 % en 2015, en progression de 1 % par rapport à l’année précédente.

Outre l’accompagnement en amont et en aval du projet de création ou de reprise d’entreprise, le prêt d’honneur est bien entendu un élément déterminant pour les lauréats. En 2015, les différentes associations locales de Réseau Entreprendre auront prêté au total 21 millions d’euros, soit 6,5 % de plus qu’en 2014. Le prêt d’honneur moyen s’élève 30 100 euros. L’effet de levier est important puisque 1 000 euros de prêt d’honneur génère un prêt bancaire de 13 000 euros. Rappelons que les prêts d’honneur sont compris entre 15 000 et 50 000 euros, et jusqu’à 90 000 euros pour les projets innovants. Certaines régions participent à cet effort, le prêt pouvant alors monter jusqu’à 70 000 euros pour les opérations de reprise d’entreprise.

5 600 dirigeants bénévoles

Depuis 2 ans, Réseau Entreprendre s’est également donné comme objectif de favoriser l’émergence de grosses PME et d’ETI en accompagnant sur le long terme les lauréats qui ont l’ambition de doubler leur activité ou de tripler leur effectif à un horizon de 4 à 5 ans. En 2015, ce sont 47 nouveaux lauréats qui viennent compléter une promotion qui compte aujourd’hui 78 dirigeants d’entreprises de ce type. Ces entreprises bénéficient d’un accompagnement spécifique construit autour d’un comité stratégique. Le financement est aussi adapté à cette catégorie d’entreprise. Ainsi, l’an dernier, Réseau Entreprendre, avec le concours de Bpifrance, aura octroyé des prêts d’une moyenne de 210 000 euros.

Aujourd’hui, 5 600 chefs d’entreprise en activité sont engagés, bénévolement, dans l’une des associations de Réseau Entreprendre afin de « conseiller, challenger, sélectionner et accompagner dans la durée la relève entrepreneuriale ». 950 nouveaux dirigeants ont rejoint les rangs de Réseau Entreprendre en 2015, soit une augmentation de 7 % par rapport au nombre de nouveaux engagements enregistrés en 2014.