Recul des investissements des business angels en 2012

8 avril 2013

Isabelle Marie

Si 2012 aura été une année difficile pour nombre d’entreprises, elle l’aura également été pour les investissements des business angels. Le bilan 2012 montre pour la première fois depuis 12 ans un net recul du montant de ces investissements. Selon la Fédération des réseaux de Business Angels, si la crise économique et financière a produit un impact négatif, il est indéniable que le nouvel environnement politique ainsi que les incertitudes fiscales ont également pesées.

Le montant total des investissements dépassent légèrement les 40 millions d’euros, à comparer aux 44,5 millions d’euros investis en 2011, soit un recul de 9,6 %. « Cette indication est forte de sens  puisque le niveau d’investissement en 2012 redescend au niveau de 2010 alors même que le nombre de business Angels entre 2010 et 2012 a augmenté ( + 600 business angels) ce qui induit un niveau d’investissement individuel significativement en baisse », souligne la Fédération des réseaux de business angels.

L’an passé, le nombre de business angels membres des 82 réseaux affiliés à France Angels a progressé de 3 %, par rapport à 2011, à 4 124 investisseurs individuels. Le taux de renouvellement est de 14,5 %.

L’an passé, les business angels ont investi en moyenne 114 000 euros par entreprise, contre 136 000 en 2011. Les montants sont très variables puisque les tours de table vont de 50 000 euros à 1 million d’euros. Un tiers des investissements sont du refinancement, ce qui illustre l’accompagnement dans la durée des business angels.

La répartition sectorielle, en montant investi, indique une forte concentration dans le e-commerce et les e-service ( 30 %) puis dans l’électronique ( 11 %) et la santé et les biotech (10 %).