Prévision d’une hausse des investissements en 2016 dans l’industrie

18 novembre 2015

Isabelle Marie

Il est un fait que le moral des chefs d’entreprise influe pour partie sur leur décision d’investissement à court et moyen terme. Interrogés en octobre 2015, les patrons de l’industrie manufacturière anticipent une quasi-stabilité de leur investissement en 2015 par rapport à l’année précédente. La progression, certes légère, pourrait être de 1 %.

Un timide optimisme semble être de mise quant aux prévisions pour l’année à venir. Selon l’Insee, dont émane cette enquête, les industriels anticipent pour l’année à venir une augmentation de leurs dépenses d’investissement de 3 % en moyenne. Ainsi, dans des sous-secteurs comme l’industrie agroalimentaire, cette hausse des investissements pourrait atteindre 7 % ou encore 9 % dans la fabrication de biens d’équipement. A l’inverse, les industriels de la filière automobile anticipent un repli de 3 % de leurs dépenses d’investissement.

Une meilleure demande extérieure

D’après les chefs d’entreprise du secteur industriel interrogés par l’Insee, pour 2015 et 2016, les perspectives de demande extérieure et les facteurs financiers (niveau de l’autofinancement, niveau d’endettement, niveau des taux d’intérêt ou encore conditions globales de financement) sont considérés comme plus stimulants. Si les perspectives de demande intérieure augmentent, elles demeurent toutefois en dessous de leur moyenne de long terme.

Enfin, l’Insee précise que la part des investissements destinés au renouvellement des équipements serait légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période. Al’inverse, celle des investissements consacrés i l’introduction de nouveaux produits ou à l’extension de la capacité productive resterait légèrement en-deça.