Nouveau repli des valorisations des entreprises mid-market

23 août 2012

Isabelle Marie

""L’indice Argos Mid-Market, qui mesure l’évolution des valorisations des entreprises mid-market non cotées de la zone euro, enregistre sur le deuxième trimestre 2012 un nouveau recul. Après une chute de 6,5 % sur le premier trimestre, il est en repli de 2,8 % pour s’établir à 7 fois l’Ebitda. Depuis le début de l’année, la baisse cumulée atteint 9,1 %.

Ce recul est principalement du à la chute des valorisations des opérations LBO ( – 11 %) qui passe de 7,4 fois l’Ebitda à un multiple de 6,6. En revanche, les multiples payés par les acquéreurs industriels ont progressé à 7,5 fois l’Ebitda.

Forte activité des acquéreurs industriels étrangers

Cette évolution est liée à la forte activité des acquéreurs industriels étrangers : « Ils ont réalisé une proportion record d’acquisitions industrielles : 51%, reflet des difficultés des acquéreurs industriels de la zone euro, dont la part est tombée sous les 50% contre une moyenne de 66% sur la période 2000-2011.  Ils ont payé leurs acquisitions 13% de plus que la moyenne des acquéreurs industriels, soit 8,5x l’EBITDA, en partie du fait de la dépréciation de l’euro par rapport aux principales devises » soulignent les experts d’Argos Soditic et d’Epsilon Research, qui réalisent cet indice.

L’activité fusion-acquisition sur les entreprises mid-market  a baissé de 16 % en volume sur le deuxième trimestre 2012 mais a, toutefois, progressé de 17 % en valeur grâce à quelques opérations importantes. Les principales raisons expliquant cette baisse d’activité sont l’absence de visibilité économique rendant plus difficile la valorisation et la cession de ce type d’entreprise, le niveau toujours bas des financements bancaire disponibles et, plus généralement, la poursuite des difficultés économiques de la zone euro. Par ailleurs, l’activité LBO mid-market confirme son effondrement du premier trimestre avec une nouvelle chute de 40 % à la fois en volume et en valeur.