yellow smiley emoji on gray textile

MARS 2021 – Le climat des affaires : Des signes encourageants de reprise

31 mars 2021

Le mois de mars est encourageant

Le climat des affaires général avait bondi de 7 points en mars son plus haut niveau depuis le début de la pandémie, selon l’INSEE, sur la base de données collectées avant la mise en place de mesures sanitaires renforcées. Cette hausse était principalement due au regain d’optimisme et de confiance dans le tertiaire entre février et mars, avec une amélioration de certains secteurs comme le commerce (+6 pts) mais aussi grâce à l’accélération de la vaccination qui permettait d’espérer un retour à la normale. Le renforcement des mesures en avril, d’abord localisées puis généralisées, freine à nouveau les choses mais sans aggravation notoire tendant plutôt vers une stabilisation du climat des affaires et une certaine prudence. Mais qu’en sera-t-il vraiment sur les mois qui viennent ?

On note également que des secteurs entiers se sont adaptés à la situation. Les enquêtes de la Banque de France signalent une résistance étonnante des perspectives de production.

Le recul du produit intérieur brut (PIB), par rapport aux niveaux d’avant la crise sanitaire, est estimé à ce jour à 4% en mars et serait limité à environ 7% en avril, alors que la perte d’activité observée en Avril 2020 était de -31%.

Une bonne résistance des Entreprises

Cette résistance témoigne des effets d’apprentissage des entreprises, de leur capacité de résilience et de leur agilité. On note aussi la reprise d’une partie du commerce International. La croissance a dès lors pour socle l’agriculture, l’industrie et la construction. La « vieille économie », même si sa part diminue dans le PIB – Automobile, Chimie, Agriculture, Commerce, BTP …- démontre son utilité fondamentale dans le maintien à flot de l’activité, dès lors ou elle se sera aussi transformée et digitalisée.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/5347466