Les prix de cession sont les plus élevés dans le Nord-Ouest du pays

11 avril 2014

Isabelle Marie

Selon la quatrième édition du Baromètre Bodacc, qui porte sur les cessions de fonds de commerce réalisés en France sur l’année 2013, le nombre de transactions a reculé de 8,5 % à 44 504 opérations. Le prix moyen d’acquisition s’est déprécié de 4,2 % à 191 066 euros.
Les auteurs de ce Baromètre ont établi un classement des régions françaises en fonction du montant moyen des transactions. La différence de prix de cession entre la région « la plus chère » et celle « la moins chère » apparaît très sensible. En effet, en Ile-de-France, le prix moyen de cession ressort à 268 597 euros contre 146 494 euros en Lorraine.

La région capitale demeure donc, sans surprise, à la première place de ce classement. Outre le prix moyen de cession moyen  le plus élevé, elle conserve également le leadership en terme de nombre de transaction. 8 393 ventes de fonds de commerce ont été conclues en 2013, dont pas moins de 40 % sur la seule ville de Paris. Soulignons qu’au sein même de l’Ile-de-France, les disparités, en termes de prix, au niveau des départements sont importantes. Ainsi le prix moyen de cession dans les Hauts-de-Seine culmine à 315 000 euros alors que ce dernier s’établit à 205 000 euros en Seine-et-Marne.

La Lorraine ferme la marche

Les deux Normandie sont les deux seules autres régions à afficher un prix moyen de transaction supérieur à 200 000 euros. Il est de 204 749 pour la Basse- Normandie, soit une progression de 7 % sur 2012,  et de 200 051 euros pour la Haute-Normandie.

Ce classement des régions réservent quelques surprises, en tout cas eu égard à la perception spontanée que l’on peut avoir de leur attractivité et donc de la valeur des fonds. Ainsi le Nord Pas-de-Calais, avec un prix moyen de cession d’un peu plus de 188 000 euros, et le Centre (près de 184 000 euros) se classent devant Provence-Alpes-Côte d’Azur (183 340 euros) et Rhône-Alpes (171 802 euros). Il est vrai que dans le département des Alpes-Maritimes, le prix avoisine les 200 000 euros. Notons également les prix moyens de cession relativement élevés en Picardie (190 700 euros) et en Bretagne (191 980 euros). La Lorraine ferme la marche avec un montant moyen des transactions qui s’établit à 146 494 euros.

Il apparaît donc clairement que le quart Nord-Ouest du pays concentre les prix moyens de cession les plus élevés.