Les garanties Bpifrance dans le cadre d’une transmission progressent de 15 % en 2015

5 avril 2016

Isabelle Marie

Les responsables de Bpifrance sont satisfaits de leurs résultats et le revendiquent. « 2015 est la troisième année consécutive de forte croissance pour Bpifrance, avec une progression de l’activité de tous les métiers », soulignent-ils. Le résultat net a progressé de 10 %. Bpifrance souligne qu’entre 2012, année de sa création, et 2015 les encours bancaires ont progressé de 80 %, les investissements annuels et les aides à l’innovation ont doublé.

A 13,3 milliards d’euros de concours, l’activité de financement progresse significativement. Au sein de ce total, les prêts moyen et long terme progressent de 11 % à 6,1 milliards d’euros. Ces prêts dits de développement sont remboursables en 7 à 10 ans avec une possibilité de différé de 2 à 3 ans. Ils sont octroyés sans prise de sûreté ce qui est rassurant pour l’entrepreneur, et notamment le repreneur.

Ces prêts ne sont accordés que si l’entrepreneur obtient dans le même temps un crédit bancaire ou un apport en fonds propre du même montant. A 5,9 milliards d’euros, le volume des crédits court terme n’évoluent pas en 2015 par rapport à l’exercice précédent. A l’inverse, le financement de l’innovation augmente de 20 % à 1,3 milliard d’euros.

L’activité capital-investissement progresse

Autre activité phare de Bpifrance, le montant des prêts garantis a progressé de 3 %, à 8 milliards d’euros. La garantie de Bpifrance concerne très majoritairement des TPE et des PME, soit un peu plus de 60 000 entreprises en 2015. Rappelons que la garantie de Bpifrance couvre 40 % du montant du crédit et jusqu’à 70 % dans le cas où les fonds de garantie régionaux sont mobilisés. Les garanties accordées dans le cadre d’une opération de transmission-reprise ont progressé très significativement en 2015 (+ 15 %).

Enfin, l’activité capital-investissement a mobilisé 1,8 milliard d’euros. Tous les métiers de capital-investissement ont progressé chez Bpifrance : avec 685 millions d’euros, l’activité fonds de fonds a augmenté de 7 % ; l’investissement direct dans les PME a progressé de 31 % à 132 millions d’euros ; la division Mid & Larg Cap a vu son activité croître de 36 % à 777 millions d’euros. Enfin, l’investissement en capital innovation s’établit à 169 millions d’euros, soit une croissance de 33 % par rapport à 2014.