Des opportunités de reprises dans le commerce associé

3 octobre 2013

Isabelle Marie

Les repreneurs en quête de cible seraient bien inspirés de regarder de près les opportunités de reprise des enseignes du commerces associé. Plus de 800 entreprises ont été transmises en 2012 au sein de ce secteur. Rappelons que le commerce associé compte 145 enseignes, soit plus de 41 200 points de vente. La particularité de ce type d’organisation est que les entrepreneurs d’un même réseau s’associent au sein d’un groupement et vont mutualiser leurs moyens pour mener différent type d’action. Citons entre autres enseignes, Intersport, Point S, Leclerc, Intermarché ou encore BigMat. Et ce secteur se porte plutôt bien.

Selon le baromètre semestriel portant sur les 6 premiers mois de l’année, publié par la Fédération des enseignes du commerce associé (FCA), il apparaît que 90 % des groupements réalisent des résultats équivalents ou supérieurs à ceux de leurs marchés respectifs. 62 % envisagent une croissance de leur activité au cours du second semestre 2013. Les enseignes du commerce associé semblent donc faire preuve d’un certain optimisme dans un contexte pourtant toujours compliqué pour le commerce.

Pour 83 % des dirigeants du commerce associé, une baisse du coût du travail ainsi qu’un allègement de la fiscalité des entreprises conditionnent la reprise économique. Ils sont, par ailleurs, 56 % à estimer que la pression fiscale a fortement impacté la consommation des ménages.

Ce baromètre semestriel de la FCA montre que les groupements du commerce associé ont largement investi dans les activités e-commerce. 30 % d’entre eux réalisent plus de 5 % de leur chiffre d’affaires sur internet. Alors que cette part n’est que de 3 % pour l’ensemble du secteur du commerce de détail. De plus, 75 % des groupements estiment que la part de leurs ventes en ligne devrait progresser d’ici un an. Le commerce associé a réalisé plus de 138 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012, soit 29 % du commerce de détail en France.