Croissance molle pour les artisans du bâtiment au 3ème trimestre

18 octobre 2011

Isabelle Marie

""L’artisanat du bâtiment est l’un des secteurs les plus sensible et réactif à la conjoncture. Le troisième trimestre 2011 a vu le retour d’une croissance pour le moins timide avec un petit 1,5 % de progression de l’activité. Selon les domaines d’activité, la résistance à une conjoncture dégradée n’est pas la même. Ainsi, l’activité dans la construction neuve se maintient avec une progression sur ce troisième trimestre 2011 de 3 %. A l’inverse, les travaux de rénovation subissent plus directement la baisse du pouvoir d’achat, ressentie ou réelle, des ménages avec une très légère hausse de 1 %.

Difficultés de financement pour les PME et TPE du secteur

Du fait de ces chiffres et des conséquences de la crise financière débutée cet été, la Confédération de l’Artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) revoit ses prévisions de croissance à la baisse pour l’ensemble de l’année 2011, à savoir + 2,2 % contre + 2,9 % initialement prévue. Par ailleurs, « La frilosité actuelle des banques à accorder des crédits inquiète fortement les petites entreprises qui voient leur trésorerie asséchée », souligne les représentants de la CAPEB dans un communiqué. En effet, 22 % des petites entreprises du bâtiment  assurent connaître une dégradation de la situation de leur trésorerie. Seulement 16 % estiment connaître une amélioration dans ce domaine.
« Le financement de l’économie française passe par le soutien aux TPE et aux PME du bâtiment qui maintiennent en France des emplois non délocalisables. J’aimerais que le gouvernement accorde autant d’importance aux inquiétudes de Dupond & Co qu’à la parole de Standard and Poor’s », assure Patrick Liébus, président de la CAPEB.