Baisse prévue de l'investissement et des embauches

5 octobre 2011

Isabelle Marie

Pour 59 % des dirigeants d’entreprise, du fait de la crise financière qui a débuté cet été, leurs projets d’investissement pourraient être remis en cause. Concernant l’emploi, le climat n’est pas meilleur. A peine 15 % des chefs d’entreprise envisagent d’embaucher au cours des six prochains mois. Ces deux données, qui reflètent bien l’incertitude ambiante, sont issues de la 36 ème enquête de conjoncture réalisée en septembre pour la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP).

Pessimisme des chefs d’entreprise

Ces chiffres révèlent un pessimisme record de la part des chefs d’entreprise, proche de celui exprimé lors de la même enquête réalisée en septembre 2008. D’après cette enquête de nombreux éléments comme le chiffre d’affaires, la situation financière, le niveau de l’investissement et de l’emploi attestent d’un réel ralentissement de l’activité des entreprises lors du dernier semestre.
Pas moins de 60 % des dirigeants, quels que soient la taille des entreprises et le secteur, jugent inéluctable une dégradation de la situation économique du pays à court terme. Cette enquête a été menée auprès de 5 000 entreprises de moins de 500 salariés.