8 ème édition de la Journée régionale de cession-reprise d’entreprises

5 novembre 2014

Isabelle Marie

Le repreneur, en particulier lors de la phase de recherche de cible, est en quête permanente d’informations aussi bien sur les entreprises sur le marché que sur les différentes étapes d’un projet de reprise d’entreprise.

Le repreneur parisien ou francilien serait bien avisé de se rendre à la Journée régionale de cession-reprise d’entreprises organisée par la CCI Paris Ile-de-France. Elle se tiendra à Cap 5, à Paris, toute la journée du lundi 17 novembre.

Comme l’expliquent les organisateurs, l’ambition de cette 8ème édition est de permettre aux cédants et aux repreneurs d’obtenir des réponses concrètes sur leur projet, de bénéficier d’une évaluation de leur entreprise en vue d’une transmission, de s’informer sur l’actualité du marché et d’échanger les différents experts gravitant dans l’univers de la transmission d’entreprise. Des rencontres sont possibles avec des avocats, des financeurs, des notaires, des experts-comptables, des formateurs, des assureurs et des conseils.

20 conférences et ateliers sur la transmission

Cédants et porteurs de projets pourront compléter leur information en assistant à l’une ou plusieurs des douze conférences portant sur des thématiques techniques qui se tiendront lors de cette journée régionale de la cession-reprise d’entreprise. Quatre conférences plénières ainsi que quatre ateliers dédiés à l’actualité de la cession-reprise auront également lieu durant cette manifestation.

A cette occasion, le trophée de la reprise d’entreprise organisé par la CCI Paris Ile-de-France, l’Ordre des experts-comptables, la Chambre des notaires de Paris et la Compagnie régionale des commissaires aux comptes sera remis afin de récompenser une transmission d’entreprise exemplaire en Ile-de-France.

Rappelons qu’en Ile-de-France, près de 90 000 entreprises employant au minimum un salarié ont à leur tête un dirigeant qui atteindra l’âge de la retraite au cours des dix prochaines années, soit presque autant de cibles potentielles. Selon la CCI Paris-Ile de-France, chaque année, environ 60 000 salariés franciliens sont concernés par le départ de leur dirigeant.