STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

Fiches conseils de la transmission d'entreprise
Sommaire Retour aux fiches conseils

Reprise : Pourquoi et comment s’associer ?

 

Reprendre une entreprise à plusieurs représente une aventure entrepreneuriale particulièrement motivante, voir exaltante, qui présente un certain nombre d’avantages. Si ces derniers sont réels, cette forme particulière de reprise comporte des risques qu’il convient de ne surtout pas minorer.

 

1- Une nécessaire réflexion à mener en amont

Reprendre une entreprise avec un ou plusieurs associés demande une réelle et profonde réflexion de la part de chacun des acteurs. Pour un ensemble de raisons inhérentes à la nature humaine, il est évident que l’association peut ne pas fonctionner du fait d’une mésentente entre associés à court, moyen ou plus terme. Eu égard à l’investissement financier consenti, il s’agit de minorer ce risque. D’où la nécessité d’une introspection en amont du projet qui passe par un questionnement complet et sincère :

  • Sachant que beaucoup d’entrepreneurs ont envie d’indépendance, êtes-vous prêt à partager les responsabilités, les décisions, bref le pouvoir avec d’autres ?
  • Vos objectifs personnels en termes de développement de l’entreprise, d’investissement à réaliser ou encore de lancement de nouveaux produits ou services, sont-ils convergents avec ceux des autres associés ?
  • Quelle fonction et quels types de responsabilités souhaitez-vous exercer au sein de l’entreprise ? Sur ce plan, vos choix et envies sont-ils compatibles avec ceux des autres associés ?
  • Quel niveau d’investissement en termes de temps et d’argent êtes-vous prêt à consentir ?

 

2 – Quels sont les principaux avantages d’une reprise à plusieurs ?

Il est bien évident qu’acquérir une cible à deux ou à plusieurs est une opération qui va présenter de nombreux avantages :

  • Sur le plan financier, les apports en fonds propres seront, mathématiquement, plus importants. Dès lors, l’effet de levier pour la dette senior sera, également, plus important. De plus, le banquier pourra être rassuré de voir différentes compétences à la tête de l’entreprise dont il va financer en partie la reprise.
  • Chaque associé va pouvoir apporter ses propres compétences au profit de la bonne gestion et du développement de la cible. Il est en effet peu fréquent qu’un même individu soit véritablement compétent dans des domaines aussi divers que le financier, le juridique, le commercial, le management, etc.
  • Le dirigeant d’une PME, d’autant plus si elle est de taille modeste, souffre souvent de solitude, n’ayant pas toujours de manager sur qui s’appuyer. Il peut dès lors se retrouver la tête dans le guidon à devoir gérer une multitude de tâches au quotidien et, ainsi, manquer du recul nécessaire pour prendre des décisions stratégiques. Avec 2 ou plusieurs associés à la tête de l’entreprise, cette difficulté n’est plus.
  • Plus généralement, l’entreprise va bénéficier de davantage d’idées, de créativité, d’intelligence…

 

3 – Quelques règles de base à respecter, dont un pacte d’associés

Même si une grande confiance règne, au départ de l’aventure, entre les associés, un certain formalisme ne peut pas nuire à cette association. L’expérience montre qu’il est indispensable que soit parfaitement définis, et formalisés, les champs de compétences et les responsabilités de chacun.

Le pacte d’associés est un document qu’il est vivement conseillé de rédiger, et de préférence de le faire faire par un avocat. Ce document va, notamment, définir de façon précise toutes les modalités de sortie d’un associé : mode de calcul du prix de vente des parts ? Anticipation de situation de blocage ? Qui est prioritaire pour le rachat ? Etc.

 

4 – Les risques inhérents à une reprise à plusieurs

Même s’ils sont anticipés, même s’ils sont discutés en amont, même si un pacte d’associés solide a été élaboré, il est certains risques qui demeureront tout au long de la vie professionnelle partagée en commun par les associés.

Le risque de conflit entre associés est une réalité et la cause de nombreuses « ruptures ». Les causes peuvent être multiples. Il n’existe pas de réelle prévention contre ce risque. Toutefois, en cas de difficultés sérieuses, le pacte d’associé peut prévoir l’intervention d’un médiateur.

Autre risque, le manque d’implication de l’un des associés. Il est difficile d’anticiper ce risque et de résoudre ce type de problème.

 

5 – Comment trouver son ou ses associés ?

Si le repreneur cherche un ou des associés, il peut se rapprocher de différents réseaux et clubs d’entrepreneurs, des CCI ou de syndicats professionnels. Il ne doit surtout pas hésiter à en parler autour de lui, à des clients, à des fournisseurs…par ailleurs, il existe des sites de mis en relation d’entrepreneurs. Citons-en quelques-uns : PartnPro, Tigcre, Meetpro, Affeeniteam, IdeasVoice, Cofondateur.