STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

Fiches conseils de la transmission d'entreprise
Sommaire Retour aux fiches conseils

L’audit industriel et environnemental : pour éviter bien des soucis…

 

Un audit environnemental va passer en revue l’ensemble des aspects environnementaux d’un site. L’un des objectifs est d’informer le repreneur des coûts éventuels eu égard à la situation du site au moment de la cession. L’évaluation de l’impact financier sera l’une des priorités des évaluateurs. Ce type d’audit se doit d’être mené de façon systématique dans le cadre d’une reprise d’une activité industrielle, et plus largement de production. L’intérêt sera, bien entendu, moindre pour une activité strictement tertiaire. Il en va de même pour l’audit industriel qui, pour sa part, va davantage se focaliser sur l’analyse de l’outil de production et des process industriels.

 

Quelle est la nature de cet audit environnemental ?

En règle générale, les évaluateurs vont procéder à une revue de l’ensemble de la documentation interne de l’entreprise sur ces questions, avant de mener une inspection visuelle du site. Ils vont, bien entendu, s’appliquer à vérifier la conformité réglementaire de l’ensemble des outils et lieux de production. De plus, ils peuvent être amené a avoir des entretiens avec certains collaborateurs  de l’entreprise. Eu égard au nombre de réglementations nationales et européennes, cette matière est très balisée.

En dépit des efforts de nombreux dirigeants de PME, les aspects environnementaux ne sont pas forcément tous bien gérés au sein d’une entreprise. Cet audit environnemental se révèle, dès lors, d’autant plus important.

 

Quels peuvent être les principaux points d’attention pour le repreneur ?

Bien entendu, il n’est pas deux sites semblables en termes de pratiques et de risques environnementaux. Mais de façon générale, l’attention du repreneur et de ses conseils devra se porter sur certains points : durée de l’activité actuelle de production du site ; nature, durée et pratiques des activités historiques de ce site (en effet, une pollution de sol va produire ses effets durant des dizaines d’années) ; politique en termes de stockage et de traitement des déchets industriels ; politiques d’entretien et incidents éventuels sur les équipements (comme, par exemple, pour le cas d’une cuve enterrée).  

 

Intérêts de l’audit environnemental ?

Si le cadre réglementaire est assez complet, voire complexe, force est de reconnaître que les contrôles par les autorités compétentes de l’administration ne sont pas très fréquents, en particulier pour les entreprises qui n’ont pas une activité à forts risques. Dès lors toutes les normes ne sont pas forcément respectées. Une remise aux normes par le repreneur peut engendrer des investissements conséquents. Alors que dans bien des cas, l’obligation incombe au cédant de laisser un site conforme sur le plan environnemental. Encore faut-il qu’une analyse de la situation soit faite ! Ces aspects environnementaux doivent être intégrés dans la réflexion sur la garantie d’actif et de passif. Mais il est un autre intérêt que le repreneur va trouver dans l’audit environnemental. En effet, la performance environnementale d’une entreprise est un bon indicateur de la performance plus globale de la cible et de la compétence de son management. Deux éléments clés pour l’acquéreur.

 

Quels sont les intervenants, la durée et le coût d’un audit environnemental ?

Les intervenants sont des entreprises d’audit certifiées, cela est une évidence. Dans le calendrier contraint d’un processus de cession d’entreprise, il est souvent apprécié que l’opération d’audit environnemental puisse se dérouler assez rapidement. Ce sont les parties qui vont s’entendre en amont sur les objectifs, sur les sites et sur le planning. Selon la nature de l’activité et l’étendue du site, un audit de ce type peut prendre de quelques jours à deux ou trois semaines. Le coût va résulter de la durée de la mission. Un coût de 1 000 euros par jour de travail et par homme peut être considéré comme une moyenne.

 

L’audit industriel pour évaluer la performance d’un site

L’audit industriel va souvent de pair avec l’audit environnemental, bien que ce ne soit pas systématique. Cet audit va s’appliquer à vérifier les capacités de production et les performances d’un site de production. Un élément, évidemment, capital dans le cadre d’une reprise d’entreprise. Quels sont les principaux éléments audités ? Ils sont nombreux. Citons de manière non exhaustive : le système de management de la qualité, le contrôle des produits et des process, les processus de fabrication et d’approvisionnement, la performance du système de fabrication, mais aussi le respect des standards et des bonnes pratiques de production, la gestion des stocks ainsi que les différentes problématiques ayant trait au personnel.

 

Quelles sont les finalités de l’audit industriel ?

Dans le cadre d’un processus de cession / acquisition d’une cible industrielle, cet audit industriel va fournir au repreneur une analyse complète et fiable de l’outil de production, mais aussi des éventuels investissements à consentir. De plus, cet audit va apporter des éléments essentiels quant à la valorisation de la cible.