STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Tribune

Un éclairage juridique sur le droit d’information des salariés

Par Gérald Hedoire, avocat - cabinet Cornet Vincent Segurel

Publié le jeudi 7 juillet 2016

Nombre de dirigeants de PME, qu’ils soient dans un processus de cession ou non, s’interrogent sur le contenu précis des dispositions de la loi Hamon sur le droit d’information des salariés en cas de cession de leur entreprise. Maitre Gérald Hedoire,  avocat au sein du cabinet Cornet Vincent Segurel (bureau de Lille), apporte son éclairage :

 La loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire dite « Loi Hamon » a institué un droit d'information préalable des salariés en cas de cession d'une entreprise de moins de 250 salariés. Cette loi comporte également un dispositif d'information triennale des salariés des sociétés commerciales de moins de deux cent cinquante salariés portant sur les possibilités de reprise de la société par les salariés.

Le contenu et les modalités de cette information ont été définis par le décret 2016-2 du 4 janvier 2016.

Contenu de l'information :

L'information due aux salariés doit porter sur :

  1. Les principales étapes d'un projet de reprise d'une société, en précisant les avantages et les difficultés pour les salariés et pour le cédant ;
  2. Une liste d'organismes pouvant fournir un accompagnement, des conseils ou une formation en matière de reprise d'une société par les salariés ;
  3. Les éléments généraux relatifs aux aspects juridiques de la reprise d'une société par les salariés, en précisant les avantages et les difficultés pour les salariés et pour le cédant ;
  4. Les éléments généraux en matière de dispositifs d'aide financière et d'accompagnement pour la reprise d'une société par les salariés ;
  5. Une information générale sur les principaux critères de valorisation de la société, ainsi que sur la structure de son capital et son évolution prévisible ;
  6. Le cas échéant, une information générale sur le contexte et les conditions d'une opération capitalistique concernant la société et ouverte aux salariés.

Modalités de fourniture de l'information des salaries

Le représentant légal de la société devra fournir cette information oralement ou par écrit à l'occasion d'une réunion à laquelle les salariés doivent être convoqués.

Par exception, s'agissant des informations figurant aux points 1 à 4, ci-dessus, l'information sera considérée comme avoir été valablement fournie par l'indication de l'adresse électronique d'un ou plusieurs sites internet comportant ces informations.

Le décret précisant les contours de l'obligation d'information triennale est entré en vigueur le 6 janvier 2016 et devrait être mise en œuvre dès 2016. Les sociétés commerciales de moins de 250 salariés doivent ainsi supporter une nouvelle contrainte indépendante de leur activité et, plus largement, de toute opération intéressant la vie sociale et, plus particulièrement, la cession de la société. Il est prévisible que le respect de ces obligations posera de réelles difficultés pour les sociétés concernées, dans la mesure où elles ne disposeront pas nécessairement des éléments de réponses requis.

Il convient toutefois de noter que ni la loi, ni le décret ne prévoit de sanction pour celles qui ne respecteraient pas cette obligation.

Ajout de commentaire

Code de sécurité

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE NANTES