STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Secteurs

Tableau nuancé pour la peinture

Par Laurent BIGOT

Publié le mercredi 14 décembre 2005

> Etat des lieux
L’activité en progression des entreprises de peinture mérite l’attention des repreneurs. Même si sous ce joli vernis, les candidats à la reprise s’aperçoivent vite qu’il s’agit là d’une spécialité largement maîtrisée par des entreprises artisanales, de taille réduite, dont le savoir-faire et donc la valeur repose en grande partie sur le chef d’entreprise. L’atomisation du marché est aussi une chance : tout investisseur, quels que soient ses moyens, a sa chance. Des acteurs régionaux, voire locaux, sont en effet à la portée de bourses modestes. Et la croissance externe progressive reste possible.

> Avis d'expert
Jean-Jacques Châtelain, président de l’Union nationale peinture-vitrerie-revêtement (Capeb)

“Nous avons les cédants, nous attendons les repreneurs !
« Entre 2005 et 2012, plus de 50 % des chefs d’entreprise de peinture prendront leur retraite. Autrement dit : Nous avons les cédants. Que les repreneurs nous confient leurs demandes ! Toutefois, il faut préciser qu’au sein de notre organisation, 40% des entreprises sont unipersonnelles, 45% ont de deux à 10 salariés et 15% seulement ont plus de 10 salariés… Mais nombreuses sont les petites affaires qui, aux mains de gens qui ne sont plus fils d’artisans mais commerciaux, cadres marketing ou développeurs, peuvent connaître un formidable essor. Même s’il faut reconnaître que plus l’affaire reprise est petite, plus une formation technique du repreneur s’impose. ”

> Faites votre choix !
Pour trouver, parmi 40 000 possibilités, l’entreprise de peinture qu’il vous faut : la Bourse nationale des entreprises artisanales (www.bnoa.net) des chambres de métiers, les organisations syndicales (Capeb, FFB), voire les fournisseurs. Pour faire votre choix, pensez aux marchés visés : les trois-quarts de l’activité concernent des chantiers de rénovation et de réhabilitation ; la moitié des clients sont des particuliers, un tiers des entreprises et les 23 % restant, des administrations et organismes d’HLM.

> Témoignage
Guillaume Augé, repreneur de la SAS Bausson Peintures (Brest)

Auparavant consultant j’ai repris, en septembre 2004, à 54 ans, la SAS Bausson : 130 personnes, 10 ME de CA. De quoi utiliser mes compétences de manager-développeur ; mon métier, c’est aider les autres à faire le leur. Pour évaluer Bausson ? Trois fois le résultat d’exploitation ou cinq fois le résultat net, plus la trésorerie. Sans parler de la réputation de l’entreprise, leader régional installé depuis 40 ans, et du carnet de commandes. Pour l’acheter ? Les banques de province sont plus sensibles à la réussite locale ; avec celles de Bausson, j’ai pu lever dix fois ma mise !

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016