STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Secteurs

Les ETI vont poursuivre leur croissance externe

Par Cyril ANDRÉ

Publié le vendredi 1 juillet 2016

Les ETI sont des acteurs clés de la transmission d’entreprise en France eu égard à leur politique de croissance externe. Bon nombre de PME sont, chaque année, reprise par ces ETI. Leur état de santé et leurs perspectives constituent de ce fait des éléments intéressant pour les cédants ou futur cédants de PME.

Bpifrance  et de la Direction générale des entreprises (DGE) viennent de rendre publique leur dernière enquête de conjoncture sur les ETI. Cette dernière confirme une tendance positive.

En effet, les dirigeants des ETI apparaissent globalement optimistes. Ainsi, ils sont 47 % à anticiper une augmentation de leur chiffre d’affaires consolidé sur l’année. Seulement 11 % d’entre eux prévoient une diminution de leurs ventes. Avec un solde positif de 36, ce solde prévisionnel d’évolution de l’activité est le meilleur enregistré depuis 2011. Si c’est dans l’industrie et les services que ce solde est le plus élevé, il se redresse nettement dans le commerce, les transports et le secteur hébergement-restauration.

Dépenses d'investissement à un niveau élevé

Cet optimisme devrait impacter la situation de l’emploi. « Les ETI perçoivent également un net rebond du marché français, les conduisant à envisager une hausse sensible de leurs effectifs », précisent les auteurs de cette enquête. Concernant cette hausse des effectifs, le solde d’opinion positive est de 20 essentiellement dans les secteurs des services, du commerce, des transports et de l’hébergement-restauration. Signalons que l’industrie, les ETI prévoient de développer davantage leurs effectifs à l’étranger qu’en France.

« Les dépenses d’investissement devraient rester à un niveau élevé, portées par une nette amélioration de la situation financière, y compris de trésorerie, et par des contraintes de financement externe très limitées », poursuivent-ils.

En matière de croissance externe, les projets des dirigeants d’ETI de rachat d’entreprise ou de prise de participation sont au même niveau qu’en 2015 et 2016. Notons que 15 % des ETI font état de projets de croissance externe à l’international, en priorité au sein de l’Union européenne, puis en Asie et en Amérique du Nord.

Autofinancement et apport en fonds propres

Concernant les investissements de croissance interne, le solde prévisionnel se trouve au niveau le plus élevé depuis 2011, à +24. Ce solde est particulièrement élevé dans l’industrie et dans les services, à respectivement + 31 et + 30.  

En 2015 la moitié des besoins de financement a été couverte par l’autofinancement et par des apports en fonds propres. « L’autofinancement a été notamment soutenu par une nette amélioration des trésoreries sur fond de baisse du prix du pétrole et d’allègement de charges », note l’étude. Par ailleurs, le jugement des dirigeants d’ETI sur leur trésorerie est très positif et atteint un niveau inégalé depuis le démarrage de l’enquête en 2011. L’autre moitié des besoins en financement a été assuré par le recours au crédit bancaire et à l’endettement financier.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE PARIS 2018