STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Régions

Reprise : des opportunités à saisir en Franche-Comté

Par Anne LE MOUËLLIC

Publié le lundi 19 octobre 2009

En 2008, le Conseil régional a recensé plus de 3500 entreprises dont le dirigeant avait plus de 55 ans. Côté secteur, le marché est très orienté vers les industries traditionnelles. Les services sont très peu représentés. Les opportunités sont à saisir dans la mécanique, le traitement des métaux, la tôlerie, les microtechniques, l’horlogerie, la lunetterie, la plasturgie mais également la maintenance industrielle, le matériel agricole, l’agroalimentaire, le bois et le tourisme. La Franche-Comté accueille des grands donneurs d’ordre dans les domaines de l’automobile, de l’énergie et du ferroviaire, si bien que les cibles de sous-traitance sont nombreuses. 

> Les atouts
La densité des PMI offre certains avantages pour les candidats à la reprise. On trouve sur place toutes les compétences nécessaires au développement d’une entreprise : bureaux d’études, fournisseurs, sous-traitants, etc. La tradition industrielle a permis d’acquérir une maîtrise des savoir-faire par le personnel. Les salariés sont également très attachés à leurs entreprises. La France-Comté ne bénéficie pas d’une attractivité forte, mais avec la proximité de la nature et de la montagne, elle offre un cadre de vie agréable à ceux qui s’y implantent. Malgré une frontière avec la Suisse et une ouverture sur l’Europe de l’Est, elle souffre tout de même d’un certain enclavement. La mise en service en 2011 de la ligne grande vitesse Rhin-Rhône, avec les nouvelles gares de Besançon TGV et Belfort-Montbéliard TGV, devrait la dynamiser.

> Parole d’expert
Jean-Marc Ducimetière, directeur régional d’OSEO Franche-Comté
« En 2008, nous sommes intervenus dans 120 opérations pour un montant de 14,5 M€ de concours bancaires. Ce chiffre est en augmentation cette année. Fin août 2009, nous avions déjà accompagné 150 transmissions pour un montant de concours bancaires de 17 M€. Nous réalisons entre 50 à 60% de nos interventions dans le Doubs, autour des agglomérations de Besançon et de Montbéliard, 20% dans le Jura et 20 à 30% se répartissent entre la Haute-Saône et le Territoire-de-Belfort. »

> Témoignage
Hervé Thiery, dirigeant de la société SPEP, basée à Quincey (70)
« En janvier 2008, j’ai racheté la société SPEP (18 salariés et 1,6 M€ de CA), spécialisée dans le second œuvre du bâtiment, ainsi que sa filiale de décoration intérieure, DCCA (4 salariés et 200 000 euros de CA). Depuis, les deux activités ont été regroupées. L’entreprise compte désormais 32 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 2,4 M€. Ancien cadre commercial d’un grand groupe fabricant de peintures, je recherchais depuis janvier 2007 une entreprise dans le même domaine d’activité sur le secteur franc-comtois. La reprise de SPEP s’est faite assez rapidement. Elle a abouti en quatre mois. Le cédant, qui était le fils du fondateur de l’entreprise, était prêt. Il a saisi l’opportunité. »

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016