STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Parcours

Une reprise proprement menée

Par Ann-Karen BARTOSZEWSKI

Publié le mardi 22 septembre 2009

Un an et trois mois : c’est le temps qu’Olivier Mas a consacré à la recherche de sa cible. «Je souhaitais reprendre une entreprise orientée B to B, de préférence dans les services ou la distribution, entre Nantes et Paris », explique l’homme qui a dirigé une société de distribution de composants pour l’industrie avant de la revendre en 2005. Bilan des courses : « lors d’une formation au Centre des jeunes dirigeants (CJD), j’ai fait la connaissance de Jean-Pierre Gyselinck, propriétaire de l’entreprise de propreté Everclean, basée à Blois. Nous avons décidé de nous associer pour racheter, en février 2007, Chatelain Nettoyage, une société de 110 salariés réalisant 1,9 million d’euros de chiffre d’affaires, spécialisée dans l’entretien de locaux et de vitres, et la remise en état après travaux ou sinistre ». Outre les 10 % du capital attribué à son partenaire, Olivier Mas a fait entrer le fonds d’investissement régional Centre Capital Développement à hauteur de 30 % et sollicité Oseo pour le montage financier. Avant de s’atteler au redressement de l’entreprise.
« Chatelain Nettoyage était une société saine, mais en perte de vitesse sur le plan commercial. Le chiffre d’affaires baissait en effet d’environ 10 % par an les cinq dernières années », indique le repreneur. Premier volet du plan de réorganisation : la stratégie commerciale. « L’ancien dirigeant ne menait aucune démarche. J’ai multiplié les actions : mailing, phoning, réponses à appels d’offres, adhésion à plusieurs associations de chefs d’entreprise pour profiter de l’effet réseau… », explique Olivier Mas. « J’ai également travaillé sur la communication », poursuit-il. Réalisation d’une plaquette commerciale, habillage du personnel aux couleurs de la société, marquage publicitaire sur les véhicules… sont autant d’initiatives qui ont permis de crédibiliser l’entreprise. Sans oublier l’amélioration des devis. « Du temps de mon prédécesseur, ils tenaient en une page sur Word. Aujourd’hui, nous élaborons des dossiers de 80 pages avec les attestations de diplôme des salariés, les fiches de poste pour expliquer au client le rôle de ses différents interlocuteurs… », relève le repreneur. Un gage de sérieux qui a séduit certains prospects.
Les contrats de travail ont, eux aussi, été revus. « Nombre de PME à vendre ne respectent pas les règles en matière sociale », met en garde Olivier Mas qui a vu passer plusieurs dossiers minés. « Après le rachat de Chatelain Nettoyage, nous avons dû tout remettre à plat pour obtenir des contrats en bonne et due forme avec tous les avenants nécessaires, soit un par client ». Il a également optimisé l’organisation des chantiers grâce à un outil de planification plus sophistiqué. Et élargi ses prestations aux petits travaux électriques et de plomberie, à l’entretien d’espaces verts et au gardiennage. « Cela permet de gagner un peu plus, mais ce n’est pas la panacée, car il faut investir dans le matériel, la formation… En outre, notre intervention se limite aux travaux de base. Pour l’entretien d’espaces verts par exemple, on peut effectuer la tonte et la coupe, mais pas de création, car nous n’avons pas les compétences », explique-t-il. Pour autant, il n’a pas revu ses objectifs à la baisse : il entend toujours doubler ses effectifs et le chiffre d’affaires d’ici 5 ans.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016