STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Juridique

Le repreneur doit-il autoriser ou non ses salariés à regarder la coupe du monde ?

Par Cyril ANDRÉ

Publié le vendredi 15 juin 2018

Avec la diffusion de la plupart des matchs de la coupe du monde en pleine journée, les repreneurs qui viennent de prendre les rênes de leur société vont se retrouver face à un cas pratique de management délicat à gérer. Le dilemme est simple : autoriser ou non les salariés à regarder les matchs de l’équipe de France de football.

Pour le repreneur nouvellement en place, la décision à prendre est loin d’être anodine. Car, d’une part, il lui faut affirmer son autorité et gagner sa légitimité de nouveau patron, et donc se montrer ferme ; mais, d’autre part, il ne doit surtout pas se mettre les salariés à dos à cause d’une décision mal comprise. Citons l’exemple de ce repreneur qui, pour gagner ses galons de bon gestionnaire, avait supprimé une prime de Noël de quelques dizaines d’euros. Incompréhension et colère des salariés. Ces derniers ne lui ont jamais pardonné. Le repreneur a mis la clé sous la porte deux ans plus tard et selon lui, les mauvaises relations avec les salariés, suite à cette suppression de prime, ont été un des facteurs majeurs de son échec. A méditer…

Des sanctions sont possibles

Concernant cette coupe du monde, et avant de prendre sa décision, le chef d’entreprise doit avoir quelques éléments de droit en tête. Sans grande surprise, le dirigeant qui veut interdire toute diffusion des matchs dans ses locaux a le droit de son côté. Le principe est simple : le salarié doit consacrer tout son temps à son travail. Citons un seul texte, l’article L3121-1 du Code du travail : « La durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l’employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles ». En clair, si l’employeur refuse que ses salariés regardent un match, il est fondé à sanctionner ceux qui auraient outrepassé cette interdiction. Par ailleurs, si le salarié se sert d’un ordinateur de l’entreprise pour visionner le match, le droit autorise l’employeur à connaître les sites visités et le temps de connexion.

Rattraper ses heures

Dans le cas de notre repreneur depuis peu aux commandes et devant gagner sa légitimité, le bon sens commande sans doute qu’il fasse preuve d’une relative souplesse. Il sera bien inspiré de fixer un cadre clair et identique pour l’ensemble des salariés. De nombreux aménagements sont possibles. Par exemple, permettre à ceux qui le souhaitent de regarder la rencontre en salle de pause, mais alors, par la suite, de rattraper ses heures. Autre solution, accepter les demandes de RTT d’une demi-journée. Ou pourquoi pas : faire la journée continue et regarder le match à 16  ou 17 heures (horaires de deux des trois matchs de poule de l’équipe de France). Si le dirigeant autorise des dérogations, il devra bien faire attention à ne léser aucun salarié, en particulier ceux pour qui le football ne représente aucun intérêt (il y en a).

Le dirigeant indécis, repreneur ou non, pourra nourrir sa réflexion avec les résultats de ce récent sondage mené par le site BureauxLocaux : 55 % des patrons interrogés assurent qu’ils vont autoriser leurs salariés à regarder les matchs de l’équipe de France, mais 25 % des dirigeants l’interdiront… A chacun de choisir son camp.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE NANTES 2018