STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Juridique

La Cour de cassation se prononce sur la rupture abusive des pourparlers

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mercredi 1 juin 2016

Contrairement à ce pourraient penser certains, la période négociations lors d’un processus de cession d’entreprise ou de fonds de commerce entre un cédant et un repreneur est encadré juridiquement. Ces discussions, aussi appelées pourparlers, servent aux parties à s’entendre sur leurs engagements réciproques. Durant ces pourparlers, notons que différents documents peuvent être échangés.

Le principe est que chacune des deux parties peut décider de rompre les discussions et de donc de ne pas poursuivre plus avant, et ce, à n’importe quel moment. Mais la loi dispose que cette rupture des pourparlers ne doit pas être constitutive d’un abus de droit sous peine d’engager la responsabilité de son auteur. Le caractère abusif ou non de la rupture des pourparlers est analysé par les juges au cas par cas. Les juges tiennent notamment compte du caractère plus ou moins avancé des négociations.

Pas encore d’accord sur le prix

La chambre commerciale de la Cour de cassation s’est récemment prononcée sur un tel cas (16 février 2016 – n°13-28448). En l’espèce, l’exploitant d’un restaurant italien avait engagé des pourparlers pour céder son fonds de commerce à un autre restaurateur. Mais le cédant a rompu les pourparlers après une période de négociation et d’échanges de documents. Le candidat à la reprise, estimant avoir subi un préjudice,  lui a demandé des dommages et intérêts pour rupture abusive des pourparlers.

Mais le candidat à la reprise n’a pas eu gain de cause. La Cour de cassation a estimé que les pourparlers n’étaient pas suffisamment avancés pour que la rupture puisse être qualifiée d’abusive. L’un des critères retenus est que les parties n’étaient pas encore parvenues à s’accorder sur le prix, qui est, bien entendu, un élément essentiel de la cession.

Rappelons que pour que la responsabilité de celui qui rompt les pourparlers soit engagée, un préjudice doit être démontré.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Salon des Entrepreneurs Marseille 2017