STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

Interview de Stéphane Jacquemet, consultant en stratégie d’entreprise et directeur gérant de Noveria Partners

Par Cyril ANDRÉ

Publié le jeudi 21 juin 2007

> Que pensez-vous de la mesure qui permet d’investir le montant de son ISF, jusqu’à 50 000 euros, dans le capital d’une PME ?
Cette réduction d’impôt aura une grande utilité car nous avons en France un capital investissement assez développé mais qui se consacre peu aux PME.
Aujourd’hui, ce sont les business angels, qui n’ont pas de coûts de gestion, qui peuvent répondre à la problématique du financement des PME. Cette mesure va donc rendre utile l’ISF sur le plan économique et social. Mais il est à noter que l’instauration d’un bouclier fiscal à 50 % devrait mécaniquement atténuer l’impact de cette mesure, en réduisant le nombre d’assujettis.

> En quoi cette mesure pourrait être particulièrement favorable aux repreneurs ?
Dans le cas où cette mesure serait applicable aux reprises, l’un des enjeux serait d’améliorer la rentabilité des petits LBO par la fiscalité. Il faut accroître la rentabilité des petits dossiers pour que les particuliers se substituent aux fonds de capital investissement dans le financement des reprises d’entreprises.

> Vers quelles autres réformes en faveur des PME devrait, selon vous, s’orienter le gouvernement ?
Concernant la simplification administrative, même s’il reste encore du travail à mener, l’effet ne sera qu’assez marginal. Ce n’est pas en supprimant deux ou trois tracasseries que l’on assistera à un boom de la création ou de la reprise d’entreprise. Par contre, il y a beaucoup à faire au niveau de la variabilité des charges sociales. Il faudrait instaurer un système où les charges sociales soient, comme la TVA, proportionnelles au chiffre d’affaires. Par ailleurs, il serait intéressant de basculer le financement de la protection sociale des charges sociales vers la CSG.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017