STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

Interview de Rolande Chabert, consultante et coach, auteur de l’ouvrage “Transmission d’entreprise, optimiser la prise de relais”

Par Jean-Claude DIDIER

Publié le mercredi 25 janvier 2006

> Dans votre livre, vous démontrez que, sans la prise en compte du facteur humain, une transmission ne se réalise pas ou mal. Pourquoi insistez-vous tant sur ce point ?

Tout au long de mon parcours professionnel, les observations m’ont permis de conclure à l’influence essentielle du facteur humain dans la réussite d’une transmission.
Mais, il ne suffit pas d’affirmer que 80 % des échecs sont d’origine humaine, que fait-on ? J’ai donc souhaité, à travers ce livre, analyser ce concept de “facteur humain” et apporter des outils concrets pour mieux le gérer. La transmission est au carrefour de deux projets de vie : celui du cédant et celui du repreneur. J’aborde cette problématique de manière globale en traitant les étapes “avant”, “pendant” et “après” la reprise à la fois pour le cédant, les collaborateurs et le repreneur. Je démontre que la transmission d’une PME se gère comme un projet d’entreprise avec des responsables, des étapes, des outils, des plans structurés : cela ne s’improvise pas. Ce livre évoque ce que j’ai vu et compris dans ce domaine.

> Dans votre ouvrage, vous vous définissez comme consultante et coach. Quelle différence faites-vous entre ces deux métiers ?
Le coaching, d’après la définition de la SFCoach est
“l'accompagnement de personnes ou d'équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs savoir-faire dans le cadre d'objectifs professionnels”. La mission du coach consiste à aider le coaché à travailler sur ses pratiques et sur ses comportements et/ou à faciliter sa réflexion pour répondre efficacement à une situation opérationnelle. Un coach
n’apporte ni conseils, ni réponses. Alors que le consultant doit savoir orienter son client sur la pratique, la technique ou le mode d’intervention les plus adaptés par rapport à la problématique donnée; il est en mesure d’apporter un avis d’expert dans son domaine.

> Dans quelles conditions un coach est-il vraiment utile à un candidat repreneur ?
Soyons clairs, le coaching n’est pas la panacée. Il peut intervenir à certains moments du processus de la reprise. Quelques séances seulement peuvent suffire “avant”, “pendant” ou “après” la reprise. Certains repreneurs me disent que cette pratique est peut-être nécessaire pour d’autres, ou pour le cédant mais pas pour eux. D’autres d’ailleurs comptent sur le cédant pour les aider. Je veux simplement souligner qu’un coach, n’étant pas impliqué dans la transmission, ne sera pas juge et partie : il lui sera plus aisé d’aider à “objectiver” la réflexion et l’action.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017