STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

Interview de Philippe Merle, repreneur, en 2002,de l’entreprise de mécanique de précision Sermm, à Houdan (Yvelines)

Par Laurent BIGOT

Publié le mardi 21 février 2006

> Comment vous êtes-vous lancé dans la reprise, alors que vous occupiez un poste de commercial export chez le n°1 mondial des trains d’atterrissage Messier Dowty ?

J’ai mis du temps avant d’imaginer pouvoir devenir chef d’entreprise.
Cela me paraissait inaccessible. Après un parcours d’ingénieur dans plusieurs groupes industriels, en France et en Italie, je me suis dit que, pour créer, il faudrait que je développe un produit original.
Je n’en disposais pas ; je me suis donc tourné vers la reprise… Et lorsque j’ai actionné mon réseau (Centrale Paris, mon école et le Club entreprise des Arts et Métiers, ouvert à tous), j’ai rencontré des entrepreneurs qui avaient franchi le pas. Puis j’ai pu accéder à des listes d’affaires à reprendre et affiner ma cible : une entreprise d’au moins 30 personnes, où je n’aurais pas tout à faire par moi-même ; et, si possible, dans un secteur que je connaissais déjà, tel que l’aéronautique…

> Une méthode payante puisque vous avez repris deux fois consécutivement en 2002 et 2003…
En effet, j’ai visité une trentaine d’entreprises avant de reprendre – via ma holding Aérosys - Sermm, une entreprise de mécanique de précision travaillant à la fois dans l’aéronautique et l’industrie pétrolière (48 salariés, 5,5 ME de CA) pour un peu plus de deux millions d’euros. Et l’année suivante, le dirigeant de Servam (27 salariés, 2,4 ME de CA), PME qui exerce la même activité, dans la même commune, la même rue, avec les mêmes partenaires (banque, expert-comptable) et les mêmes machines, est venu me proposer de reprendre son affaire, alors sur le point de démarrer un contrat d’envergure pour l’A380 ! J’en ai profité pour envisager une croissance externe plus rapidement que prévu… et envisager de véritables synergies.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016