STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

« Un quart de nos lauréats n’aurait pas pu se développer sans accompagnement »

Interview de Patrick Dargent, président de Réseau Entreprendre

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mardi 19 août 2008

Pouvez-vous nous donner quelques éléments chiffrés sur Réseau Entreprendre ?
Nous possédons aujourd’hui 42 implantations et nous avons 12 projets à l’étude qui devraient se concrétiser dans les deux ans. Nous menons cette densification, car notre objectif est que chacun de nos lauréats ne se trouve pas à plus 30 minutes de l’une de nos associations, et ce, pour davantage d’efficacité. Aujourd’hui, nous comptons 6 000 lauréats et 3 000 accompagnants. Nous pensons que nous accueillerons un millier de lauréats supplémentaire chaque année d’ici à 2012. Nous avons aujourd’hui 25 millions d’euros d’encours. Nous aurons besoin du double en 2012. L’ensemble de nos partenaires va être sollicité.

Que proposez-vous aux porteurs de projet qui se tournent vers Réseau Entreprendre ?
Au-delà de l’expertise technique et du soutien financier, nous offrons surtout un accompagnement. J’estime qu’un quart de nos lauréats n’aurait pas réussi à se développer sans accompagnement. Cet accompagnement est structuré autour de trois axes : rencontre une fois par mois entre le lauréat et un chef d’entreprise durant au moins deux ans, rencontre mensuelle de tous les lauréats de l’année au sein du club des lauréats au cours desquelles ils partagent leurs expériences au travers de leurs succès et de leurs problèmes. On trouve à ce niveau une vraie solidarité de promo. En moyenne, le taux de participation s’élève à 85 %. Et enfin, troisième composante, la relation du lauréat avec l’association elle-même qui permet un lien avec les chefs d’entreprise de l’ensemble du réseau. Nous sommes en train de faire évoluer ce dernier aspect. Par exemple, sur une spécialité précise, nous pouvons mettre en relation tous les chefs d’entreprise de notre réseau qui sont concernés par la même problématique.
Nous voyons l’accompagnement comme une démarche d’échange permanent. D’ailleurs, la plupart des accompagnants nous disent qu’ils récupèrent aussi beaucoup, notamment en terme de motivation. Nous nous apercevons que dans les clubs, souvent les repreneurs tirent les créateurs vers le haut, ils leur permettent d’anticiper. Il y a à ce niveau un véritable apport. Parallèlement, le dynamisme des créateurs stimule les repreneurs.

A votre niveau, quel est l’impact du durcissement des conditions d’octroi du crédit bancaire ?
De façon globale, nous ne constatons pas encore de retombées spécifiques. Il est vrai que les banquiers nous disent que, du fait de leur taille, les projets soutenus par Réseau Entreprendre sont davantage épargnés. Ce sont les plus petits projets qui pâtissent le plus du durcissement du marché. Il reste vrai que les repreneurs demeurent des cibles stratégiques pour les banques. Par ailleurs, je ne vois pas d’entreprise qui soit contrainte de fermer faute de repreneur.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016