STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

Interview de Michel Martineau et Gilles Goudoud, repreneurs, en 2004, de la Pâtisserie Beurlay, à Beurlay (17)

Par Laurent BIGOT

Publié le mercredi 3 mai 2006

> Pourquoi vous être associés au moment où vous recherchiez tous les deux une opportunité de reprise ?
GG : En mai 2004, Michel m’a contacté sur les conseils d’un ami commun : il recherchait un partenaire pour pouvoir acquérir la Pâtisserie Beurlay.
De mon côté, je m’interrogeais aussi sur une éventuelle reprise, à Limoges. J’ai décidé de m’associer avec lui et d’être présent à Beurlay trois jours par semaine tout en poursuivant mon activité d’agent commercial à mon compte, chargé du référencement national de trois ou quatre sociétés de pâtisserie surgelée…
MM : Après diverses missions de direction d’usines, toujours dans la pâtisserie industrielle, je souhaitais investir mes connaissances et ma crédibilité dans une reprise. J’étais en contact avec le cédant de la Pâtisserie Beurlay depuis février 2004. Mais, au moment de réunir un premier tour de table, on m’a jugé trop court. C’est pourquoi j’ai contacté Gilles, avec lequel je pouvais aussi envisager des développements commerciaux intéressants.

> Vous avez ensuite mobilisé des moyens financiers originaux…
MM : Outre notre apport personnel (105 000 euros), notre business plan inclut : un prêt bancaire, l’autofinancement de l’entreprise via sa trésorerie (100 000 euros), un crédit-vendeur différé de trois ans (50 000 euros) et l’apport de nouveaux associés (50 000 euros), dont un futur partenaire industriel. Mais, surtout, nous avons décidé de ne nous verser aucun salaire. Gilles a conservé son activité d’agent commercial qui lui permet d’être ici à mi-temps ; et moi, puisque j’ai été licencié par mon précédent employeur, je reste inscrit aux Assedic jusqu’en septembre 2007. De quoi donner immédiatement à la Pâtisserie Beurlay une marge de manœuvre financière pour se développer.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017