STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

« Le repreneur doit capitaliser sur ses propres compétences »

Interview de Jean-Paul Debeuret, fondateur de la Caravane des Entrepreneurs

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mercredi 2 septembre 2009

Pouvez-vous présenter en quelques mots, aux repreneurs et aux cédants qui ne la connaissent pas encore, la Caravane des Entrepreneurs ?
La Caravane des Entrepreneurs existe depuis 6 ans et nous réalisons entre 60 et 80 étapes chaque année entre la France, la Belgique et la Suisse. Nous nous adressons aux repreneurs, aux cédants ainsi qu’aux créateurs. Chaque visiteur est accueilli par l’un de nos consultants qui réalisent un diagnostic et le dirige ensuite vers les experts qui sont présents dans chacune des villes étapes. Les cédants et les repreneurs peuvent notamment rencontrer des avocats spécialisés, des experts-comptables, des banquiers qui proposent des prêts spécifiques pour les repreneurs ou encore des consultants. Il est important de souligner que toutes les consultations sont gratuites et que les professionnels reçoivent le visiteur comme dans leur bureau. Beaucoup de repreneurs nous ont dit que la possibilité qui leur a été offerte de rencontrer différents professionnels en un même lieu sur une journée leur a fait gagner énormément de temps. A chaque étape, trois conférences sont proposées aux cédants et aux repreneurs dont l’une consacrée au financement en période de crise.

Avec votre expérience de terrain, comment analysez-vous l’attitude des repreneurs et des cédants face à la crise ?
Du côté des repreneurs, j’ai le sentiment que l’activité repart depuis la rentrée. Mais il apparaît clairement que ceux que nous avons rencontrés ces derniers mois font preuve d’un certain attentisme. Ils se demandent si le niveau de risque n’est pas encore trop important. Certains espèrent une éventuelle baisse des prix de cession pour l’an prochain. D’autres se demandent si c’est le bon moment pour se lancer dans la reprise d’une entreprise alors que le risque est réel d’essuyer un refus de la part des banques pour le prêt. Toutefois, les repreneurs qui se trouvent aujourd’hui dans une phase active sont particulièrement motivés. Pour leur part, les cédants peuvent être répartis en deux catégories. D’une part, ceux qui sont de toute façon décidés à vendre leur affaire ; d’autre part, ceux qui préfèrent poursuivre leur activité durant une ou deux années afin de faire remonter leur résultat et, au final, mieux vendre leur entreprise.

En cette période difficile, quels sont les principaux conseils que vous pouvez délivrer aux repreneurs ?
De façon générale, la crise ne change pas les grandes problématiques de la reprise d’entreprise. Toutefois, il sera plus sûr aujourd’hui de reprendre dans un secteur que l’on connaît bien ou de véritablement capitaliser sur ses propres compétences. Ceci est d’autant plus important que les banquiers, actuellement, ne financent que très difficilement des repreneurs qui ne connaissent pas le secteur de la cible convoitée. Enfin, en cette période, je pense qu’il est particulièrement important d’avoir un plan de financement qui soit raisonnable.
www.caravanedesentrepreneurs.com

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016