STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

« La crise va être l’occasion de beaucoup d’opportunité »

Interview de Jean-Marc Tariant, président du cabinet Finance & Stratégie

Par Cyril ANDRÉ

Publié le mardi 23 décembre 2008

En période de crise, quel conseil donner au repreneur ?
Dans cette conjoncture, plus que jamais le repreneur se doit de présenter un dossier cohérent. Aujourd’hui, les banquiers sont beaucoup plus vigilants sur ce facteur de légitimité et de cohérence, à savoir être du métier. Il est vrai qu’il y a 50 % de risque d’échec en plus lorsque le repreneur n’est pas du même secteur. Je pense que le repreneur doit recentrer ses recherches en tenant compte de cet élément ».

La crise va-t-elle avoir une incidence sur les niveaux de valorisation ?
La crise va être l’occasion de beaucoup d’opportunité. On va entrer dans une première période lors de laquelle les cédants ne vont pas comprendre qu’il faut se montrer raisonnable sur les prix et cela va tendre le marché particulièrement en terme de relationnel de négociation. De leur côté, les banquiers et les repreneurs seront plus inquiets sur les perspectives de maintien des résultats 2007 et 2008 sur les années 2009 et 2010. Cela va avoir une répercussion sur les méthodes d’évaluation donc sur les prix. Ensuite, si les vendeurs sont réellement vendeurs pour des problématiques d’âge, de santé, de psychologie alors ils vont revenir à la raison.

Les banques refusent-elles de vous suivre sur certains dossiers ?
Dans tous les dossiers sur lesquels nous avons eu à intervenir, que ce soit en reprise, en création, en développement ou en restructuration financière, nous avons systématiquement trouvé les crédits. Nous n’avons essuyé aucun refus. Par contre, alors que nous faisions auprès des banques trois ou quatre demandes, il nous arrive d’en faire sept ou huit. Nous parvenons toujours à obtenir un financement sans caution personnelle.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017