STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

« En 20 ans, nous avons formé plus de 1 200 repreneurs »

Interview de Jacky Lebrun, président du réseau des Ecoles des Managers et de la CCI de l’Oise

Par Laurent BIGOT

Publié le mercredi 5 septembre 2007

Le 6e congrès de votre réseau, qui fête ce mois-ci ses 20 ans, s’intitule « L’histoire d’une réussite nationale ». Mais quel rôle jouez-vous réellement dans l’univers de la transmission d’entreprise ?
Disons que notre réseau aurait pu s’appeler « Ecole des Repreneurs », tout autant qu’Ecole des Managers, car nous ne formons que des managers qui se destinent à la reprise d’une entreprise. Mais la première des qualités, lorsque l’on souhaite prendre la tête d’une affaire, c’est quand même d’être un bon manager, non ? C’est ainsi que nous avons formé, en 20 ans, environ 1200 repreneurs : tous ont suivi une « formation-action » de 52 jours sur 14 mois et leur projet de reprise a abouti dans 95% des cas. Avec même une hausse moyenne de 20% du chiffre d’affaires ! C’est pourquoi nous parlons de réussite et c’est pourquoi l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI - Entreprendre en France) a souhaité animer ce réseau, en relais de ses fondateurs privés, en faire un label pour ses formations à la reprise et aussi l’étendre, pour passer de 12 écoles en 2000 à 25 aujourd’hui.

Les Ecoles des Managers semblent privilégier les reprises internes, par les héritiers ou collaborateurs de longue date, au détriment des repreneurs externes. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Il est vrai que le concept des Ecoles de Managers est fondé sur le principe de la formation des repreneurs d’entreprises patrimoniales, qui sont à la fois les mieux placés pour reprendre – ils sont déjà à l’intérieur et connaissent l’entreprise - et à la fois (le plus souvent) les moins bien préparés, pour diverses raisons. Cela représente un potentiel de reprise gigantesque, de 40 000 entreprises de 10 à 200 salariés dans les cinq ans à venir, soit quelque 1,3 millions de salariés. Le problème particulier de ces reprises, c’est que souvent, les cédants ne préparent pas la transmission et, dans un tiers des cas, quand ils ont cessé d’investir et ont laissé le chiffre d’affaires décroître progressivement, ils finissent par tirer le rideau.

Des repreneurs « extérieurs » se forment pourtant dans les Ecoles des Managers. Vos portes leur restent donc ouvertes ?
Bien sûr. Nos formations sont extrêmement pragmatiques : trois phases distinctes (acquisition de connaissances, auto diagnostique de l’entreprise, plan d’action de la reprise) se succèdent pendant plus d’une année, ce qui implique que le cédant et le repreneur se côtoient pendant toute cette phase de transition. Cela peut représenter une trop longue cohabitation pour un repreneur extérieur, d’autant que, souvent, la philosophie d’une reprise externe fait davantage entrer en ligne de compte une logique financière qu’une logique de transmission patrimoniale. Mais nos écoles comptent dans leurs rangs des repreneurs extérieurs aux entreprises qu’ils convoitent, avec le même taux de succès.

Le 6ème congrès du réseau des Ecoles de Managers se tiendra le 21 septembre 2007, à Laval (conférences, ateliers, témoignages), www.congres-edm.com

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017