STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

Interview de Gilles de Courcel, président de la Compagnie des Conseillers en Investissement Financier (CCIF)

Par Jean-Claude DIDIER

Publié le mercredi 20 septembre 2006

> Depuis la Loi de sécurité financière du 1er août 2003, les cabinets de transmission d’entreprises sont régis par de nouveaux principes. C’est-à-dire ?
La loi de sécurité financière du 1er août 2003 a créé un encadrement professionnel pour les conseillers en investissement financier qui concerne tant les conseils auprès des particuliers
que ceux spécialisés en financement et en transmission d’entreprises. Les cabinets d’intermédiation sont concernés par cette loi, principalement ceux qui traitent de cessions significatives, dont les droits de propriété sont représentés par des actions ou des parts sociales.

> Justement, quels sont les critères que doivent respecter les cabinets de rapprochement pour être agréés ?
Tout d’abord, chaque professionnel doit préciser la nature de l’activité sur le fichier établi à cet effet par l’AMF, en collaboration avec les associations professionnelles. L’indication de son agrément sera systématiquement précisée sur tous les documents transmis au client.
En outre, une analyse des besoins du client, la définition de la mission et les conditions de la rémunération seront précisées.

> Peut-on affirmer que cela apporte plus de transparence et de sécurité ?
Tout à fait ! Tout particulier pourra consulter les coordonnées des cabinets d’intermédiation, leurs références et celles de leurs adhérents sur le site de l’AMF. Ainsi, un chef d’entreprise sollicité par une personne qui se prétend spécialiste en cession de PME va pouvoir s’assurer immédiatement si celle-ci a été agréée auprès d’une association professionnelle et le cas échéant, elle pourra la consulter s’il y a la moindre difficulté avec ce prestataire.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016