STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Interviews

Interview de Evelyne Gall-Heng, présidente du CNAJMJ

Par Jean-Claude DIDIER

Publié le lundi 13 juin 2005

 > Selon le Conseil national des administrateurs et mandataires judiciaires, quels sont les apports de la loi sur la sauvegarde des entreprises adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale, le 9 mars 2005 ?
Cette procédure dite de sauvegarde doit servir à toutes les entreprises qui ne rencontrent pas de difficultés majeures mais sont confrontées à des difficultés prévisibles.
Elle n’engendre ni sanctions, ni poursuites. Tout doit être fait pour que le chef d’entreprise ose, plus aisément qu’actuellement, aller au tribunal. Cela ne doit pas rester un vœu pieux. Mais il y aura beaucoup de pédagogie à faire. D’ailleurs, on ne doit plus parler d’entreprises en faillite mais d’entreprises en difficultés.

> Perrette Rey, présidente du TC de Paris, souhaite convaincre « les administrateurs judiciaires de créer un grand marché virtuel des entreprises et des actifs à céder » Qu’en pensez-vous ?
C’est une demande légitime de sa part auquel le CNAJMJ a répondu : un portail Internet d’actifs est déjà en ligne depuis deux ans. Mais il n’est pas suffisamment connu. Car il existe des portails d’actifs indépendants, chez certains professionnels ou groupements professionnels d’administrateurs et mandataires judiciaires. Pour créer ce grand marché virtuel, le CNAJMJ développe sur son site des liens avec les sites existants. Mais il faut rester vigilant quant aux informations mises en ligne. Le Conseil va également inciter les professionnels à inscrire les entreprises qui sont à céder. Le portail sera complètement opérationnel pour la fin de l’année.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016