STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Financement

Un diagnostic du financement de la transmission d’entreprise

Par Cyril ANDRÉ

Publié le vendredi 16 décembre 2016

Suite au rapport de la députée Fanny Dombre-Coste sur la transmission d’entreprise, remis en juillet 2015, l’Observatoire du financement des entreprises a été chargé d’établir un diagnostic sur la situation actuelle du financement de la transmission d’entreprise. Comme le précise Fabrice Pesin, sur notre site, la situation est globalement bonne. Au-delà de ce constat général, ce rapport aborde différents points liés au financement de ces opérations de reprise d’entreprise. Focus sur quelques-uns de ces éléments.

La négociation sur le prix de cession est l’un des éléments clés dans le processus de transmission de PME. Au vu des prix souvent bien au-dessus du marché demandé par beaucoup de cédants, une baisse est souvent nécessaire pour rendre l’opération économiquement acceptable. Le rapport fournit des données  sur « le degré d’acceptation des dirigeants de PME d’une décote sur le prix de cession. Il apparaît que 28 % des cédants de PME de 10 à 19 salariés n’acceptent aucune baisse du prix. Ils sont 29 % à accepter une décote de moins de 10 % et 27 % une décote comprise entre 10 et 20 %. Enfin, seuls 6 % ont consenti une décote supérieure à 20 %. Le cédant acceptera de consentir une réduction du prix avant tout pour accroître les chances de succès du repreneur jugé le plus apte.

Généralisation du cofinancement bancaire

Autre point abordé dans ce rapport, les pools bancaires. Depuis quelques années, une tendance lourde est celle du cofinancement du crédit bancaire. Selon le rapport dur le financement de la transmission, pour des tickets allant de 500 000 à 5 millions d’euros, 25 % des dossiers de transmission sont traités par une seule banque et 75 % par au minimum deux établissements. Pour les dossiers de taille plus élevée, le cofinancement est systématique. « Pour les banques, cette tendance peut être liée aux exigences de règles prudentielles (notamment Bâle 3) et à une image plus positive des pools bancaires, les pools suscitant moins de réserves qu’auparavant », notent les auteurs de ce rapport.

Le rapport revient également sur le crédit-vendeur. Celui-ci s’étale, généralement, sur une durée de 2 ou 3 ans et il est amortissable sur plusieurs échéances ou remboursé in fine. Comme le précise le rapport, un des grands groupes bancaires français chiffre à 20 % le nombre de dossiers incluant un crédit-vendeur. BTP Banque avance cette même proportion de 20 % ; un pourcentage qui passe à 22 % en termes de dossiers acceptés. En d’autres termes, le crédit-vendeur tend à favoriser l’acceptation du dossier pour le crédit bancaire. En moyenne, le crédit-vendeur correspond à 23 % du montant de l’acquisition.

La reprise est un risque pour les banques

Au vu du rapport sur le financement de la transmission des PME, il apparaît clairement que la reprise est appréhendée par les banques comme « un facteur de risque important ». Ce type d’opération s’accompagne, par définition, d’un changement de dirigeant, d’organisation et de stratégie de l’entreprise. Elle se traduit donc habituellement par une dégradation de la « note risque » des dossiers de financement de l’entreprise cible. « Par ailleurs, certains montages LBO reposent sur des entreprises survalorisées dont la rentabilité pourra se révéler insuffisante pour assurer la remontée des dividendes nécessaires au service de la dette senior », souligne le rapport.

Soulignons, enfin, que les chiffres de ce rapport sur le financement de la transmission (données BPCE) indiquent, qu’en 2013, les PME de 10 à 19 salariés ont été reprises à 37 % par des repreneurs personnes physiques et à 57 % par des personnes morales. Le solde (6%) étant des reprises opérées par des repreneurs multiples. Concernant les entreprises de 20 à 49 salariés, le taux de repreneurs personnes physiques tombe à 20 %. Les repreneurs multiples représentent 9 % des cas et 71 % de ces opérations sont menées par des sociétés dans le cadre de leur politique de croissance externe. Comme le souligne le rapport, la problématique de financement pour les personnes morales est, généralement, aisée à résoudre.

 

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE PARIS 2018