STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Financement

L’indispensable audit comptable et financier

Par Cyril ANDRÉ

Publié le jeudi 24 avril 2008

Avant le closing et la prise de contrôle, le futur acquéreur de la cible se doit de contrôler de façon la plus professionnelle possible tout une série de points sur l’état de l’entreprise, afin de confirmer ou d’infirmer ce qu’a bien voulu déjà lui révéler le cédant : il s’agit de la phase des audits d’acquisition. Certains repreneurs ont la tentation, afin de gagner du temps et d’économiser quelques milliers d’euros, de réduire ces audits à leur plus simple expression. Ils sont convaincus de tout connaître de la cible. Mais nombreux sont ceux qui se sont mordu les doigts de ne pas avoir mené des audits complets. Les mauvaises surprises peuvent être de tous ordres. L’audit comptable et financier, qui va souvent de pair avec l’audit juridique fiscal et social, s’avère indispensable. Il doit être mené par un expert-comptable. En aucun cas, le repreneur ne peut faire l’économie d’une telle démarche. 

> Les différents points étudiés
Cet audit comptable et financier permet également d’évaluer le niveau de risque qui, dans le cadre des opérations de reprise, sont le plus souvent des risques sociaux. L’un des risques sociaux le plus courant concerne les cotisations sociales. Il incombe à l’expert-comptable de savoir si elles ont bien été calculées et bien payées à l’Urssaf. Parmi les éléments précis qui doivent être examinés par l’expert-comptable, notons la rentabilité, les engagements hors bilan, les états de trésorerie, l’évolution future du Besoin en fonds de roulement (BFR), les échéances de remboursement de la dette, l’examen des comptes clients, l’état des privilèges relevés au greffe du tribunal de commerce. La liste n’est pas exhaustive. Un autre point est à prendre en considération : si le nouveau chef d’entreprise n’a pas le même charisme que le précédent, ou s’il est moins apprécié, les salariés peuvent être tentés de ne faire que le minimum légal. Pour cette raison, il est important de se rendre sur le lieu de production pour voir comment est effectué le travail.

> Avis d’expert : Carine Gendreau, expert-comptable associé chez DBF Audit
« Selon la taille de l’entreprise et ce qui nous est demandé, le budget, qui comprend les prestations de l’avocat et de l’expert-comptable, se situe dans une fourchette allant de 20 000 à 30 000 euros. Selon la volonté du repreneur, nous pouvons effectuer des audits que sur des zones limitées comme, par exemple, uniquement sur le poste fiscal. Nous essayons évidemment d’orienter le repreneur vers la meilleure solution d’audit. Ensuite, nous l’impliquons au niveau de l’audit. Il s’agit d’un travail en partenariat durant lequel les contacts peuvent être fort nombreux. Il est de bon conseil de dire au repreneur de voir deux ou trois experts-comptables. Il faut qu’il sente qu’il s’établit une relation de confiance. »

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017