STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - Financement

Audit financier : les pièges à déjouer

Par Josselin PERRIER

Publié le mercredi 8 mars 2006

> Une méthodologie précise s'impose
Les pièges peuvent être nombreux pour le repreneur trop naïf. Ne rien laisser au hasard s'impose avant de signer le deal. Une méthodologie précise doit être suivie. Elle consiste, notamment, à obtenir auprès de l'ensemble des partenaires du cédant (banquier, clients et fournisseurs), les données permettant de s'assurer de l'exactitude et de la sincérité des informations transmises. Il s'agit, également, de connaître avec précision les conditions accordées à la personne à laquelle on va succéder, (de crédit, concernant d'éventuels rabais), afin de les conserver ou éventuellement d'en obtenir de plus avantageuses.

> Parole d'expert
Christian Hennequin, gérant de Formagest 200

“Je conseille fortement au repreneur de demander au cédant de s'adresser par courrier à l’ensemble des partenaires : auprès des banques, afin d’obtenir les soldes bancaires, les divers engagements (cautions, garanties), la liste des emprunts et autres crédits de toute nature ; auprès des principaux fournisseurs, afin de leur demander la liste des factures dues et leur calendrier de règlement ; et auprès des clients, appelés ainsi à confirmer les factures qui leur restent à régler. Face à un refus de communiquer ces données, inutile de persister, il faut passer son chemin. ”

> Attention au hors-bilan
Il est essentiel de vérifier les engagements hors-bilan, inscrits dans les annexes comptables, en particulier la liste des crédits-baux et des matériels adossés. Gare, notamment, à la cavalerie, qui consistera à faire financer par le repreneur, sous la forme du remboursement d’un crédit- bail, un bien que le cédant a déjà vendu. Les éventuelles cautions accordées par la banque au cédant figurent également au sein des engagements hors-bilan. Or il peut s’agir de garanties spécifiques à certains secteurs d’activité, et qui sont nécessaires à la poursuite de l’activité car exigées par les clients de l’entreprise ou par la réglementation…

> Parole d'expert
Pierre de Sury, directeur associé à FL Partners

Une attention particulière doit être apportée aux lignes de trésorerie qui ne sont pas confirmées, et qui, par définition, peuvent ne pas toujours être conservées. Si le maintien des autorisations de la banque du cédant constitue un enjeu, il faut aller rencontrer ce banquier avant de signer. Ce sera également l’occasion de vérifier quel regard l’établissement porte sur l’affaire. Si, par exemple, elle s’estime trop engagée, elle n’accordera pas de souplesse supplémentaire. Il faut regarder également si des “convenants”, (des conditions d’exigibilité anticipées), existent sur certains prêts. Si c’est le cas, cela signifie que les emprunts concernés ont été accordés sous réserve que l’entreprise respecte certains ratios.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Marseille 2016