STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Une Réforme des plus-values mobilières à effet rétroactif pour les cédants

Par Jean-Claude DIDIER

POLITIQUE publié le jeudi 24 novembre 2005

Présenté, hier, en Conseil des Ministres, le projet de loi de Finances rectificative pour 2005 présente la réforme du régime fiscal des plus-values d’actions. Pour la mise en musique de cette mesure attendue avec impatience depuis que Jacques Chirac l’avait annoncée en début d’année, une distinction est faite entre les futurs cédants et les actionnaires.
Ainsi, dans un souci d’encourager les transmissions d’entreprises, les chefs d’entreprise partant à la retraite, bénéficieront rétroactivement dès le 1er janvier 2006 de l’exonération du taux forfaitaire de 16 % ; les prélèvements sociaux CSG et CRDS au taux global de 11 % restant dus. Ainsi, un abattement d’un tiers par année de détention sera appliqué à compter de la fin de la 6e année, au gain net de cession. Cette mesure conduira à une exonération totale de la plus-value réalisée après la fin de la 8e année.
Cette application immédiate de l’exonération s’appliquera selon certaines conditions : la cession devra porter sur l’intégralité des titres ou des droits de la société concernée ou, en cas de cession partielle, sur plus de 50 % du capital de la société cédée ; la société dont les titres ou les droits sont cédés devra être une PME, (effectif inférieur à 250 salariés et chiffre d’affaires annuel inférieur à 50 M€) ; le cédant devra, pendant les cinq années précédant la cession, avoir exercé de manière continue une fonction de gestion ou de direction au sein de la société dont les titres sont cédés et avoir détenu au cours de la même période, au moins 25 % des droits de vote ou droits financiers de la société cédée.
Ainsi, seuls les chefs d’entreprise sur le départ auront droit à cette rétroactivité, pour tous les autres actionnaires, la durée de détention ne sera décomptée qu’à partir du 1er janvier 2006 pour les titres acquis avant cette date. D’où les premiers effets seulement entre 2011 et 2014.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017