STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Une mesure à l’étude pour favoriser la reprise par les salariés d’entreprises en difficulté

Par Cyril ANDRÉ

publié le mardi 3 juillet 2012

Chargé au sein du gouvernement de l’Economie sociale et solidaire, Benoît Hamon s’intéresse aussi à la reprise d’entreprise. Lors d’un récent déplacement à Lille le nouveau ministre a assuré qu’il travaillait à une mesure visant à offrir un droit préférentiel de reprise d’une entreprise en difficulté par ses salariés, notamment sous forme de Scop.

Pour ce faire un nouveau statut serait d’ores et déjà à l’étude, entre l’entreprise classique et la Scop. Avec cette nouvelle forme juridique, l’objectif de Benoît Hamon est de tenter d’atténuer l’une des difficultés majeures à laquelle se heurtent les salariés qui souhaitent reprendre eux-mêmes leur entreprise. Ils ne possèdent souvent pas assez de fonds propres et ils ne peuvent pas recourir de façon importante à des capitaux extérieurs, risquant alors de perdre la majorité des parts.

Selon le ministre, pas de moins de 200 000 emplois disparaissent chaque année faute de repreneurs alors que les entreprises concernées sont saines. Il serait intéressant de connaître la construction de cette statistique, toutefois, il est évident que le phénomène est réel. Un projet de loi dédié à l'Économie Sociale et Solidaire, qui devrait voir le jour d’ici le début de l’année prochaine, devrait inclure cette mesure.   

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE NANTES 2018