STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

PLF 2020 : L’IS continue de baisser

Par Cyril ANDRÉ

publié le jeudi 3 octobre 2019

Plusieurs mesures du Projet de loi de finances (PLF) 2020 concernent directement les entreprises. Ces mesures entreront en application à partir du 1er janvier 2020, sous réserve de leur adoption par le Parlement et d’éventuels amendements.

La poursuite de la baisse de l’impôt sur les sociétés est l’une des dispositions les plus attendues par les entreprises. Pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 250 millions d’euros, le taux de l’impôt sur les sociétés sera de 28 % pour l’exercice 2020, de 26,5 % pour l’exercice 2021 et abaissé à 25 % à compter de 2022.

L’évolution du taux de cet impôt est quelque peu différente pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires égal ou supérieur à 250 millions d’euros. En effet, et pour l’exercice 2020, le taux de l’impôt sur les sociétés sera de 28 % jusqu’à 500 000 euros de bénéfices et le taux actuel de 31 % s’appliquera pour les bénéfices supérieurs à 500 000 euros. À partir du 1er janvier 2022, le taux sera de 25 % pour l’ensemble des entreprises.

Par ailleurs, le PLF 2020 offre la possibilité aux collectivités locales d’instaurer différentes exonérations pour les petites entreprises commerciales : il s’agit de la cotisation foncière des entreprises (CFE), de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) ainsi que de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

Mauvaise nouvelle pour le secteur des transports

Dans le domaine de l’emploi, et afin d’inciter les entreprises à proposer des CDI ou des CDD plus longs, un système de bonus-malus sera mis en place pour les entreprises de plus de 11 salariés, et ce, dans 7 secteurs, dans une première phase d’application de la mesure. Concrètement, plus le nombre de salariés qui s’inscrivent à Pôle emploi après avoir travaillé dans une même entreprise est important par rapport à son effectif, plus cette dernière paiera de cotisations employeur à l’assurance chômage. De plus, les CDD d’usage se voient appliquer une taxe forfaitaire de 10 € afin de limiter l’usage des contrats courts.

Mauvaise nouvelle pour le secteur du transport, le PLF pour 2020 prévoit en effet une diminution du remboursement de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) applicable au secteur du transport routier de marchandises. Cette mesure est complétée par la suppression progressive des tarifs réduits de TICPE pour le gazole non routier (GNR) à l’exclusion des exploitants agricoles et des entreprises ferroviaires.

Autre mesure destinée à faire entrer davantage de recettes dans les caisses de l’État, la baisse de 60 % à 40 %du taux de la réduction d’impôt pour les versements supérieurs à 2 millions d’euros dans le cadre du mécénat pour les grandes entreprises.

 

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Salon Nantes 2019