STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

Les entreprises françaises pénalisées par les retards de paiement

Par Jean-Claude DIDIER

POLITIQUE publié le vendredi 9 juin 2006

Les retards de paiement s’aggravent en Europe. C’est le constat d’une étude (1) réalisée par Intrum justicia, groupe européen de gestion de créances. En France, le délai de paiement des créances est passé de 65,1 à 66,2 jours en moyenne entre 2004 et 2006. Ils se sont également allongés en Allemagne et en Grande- Bretagne, tandis qu’en Espagne et en Italie, ils se réduisent.
D’après l’étude, la dégradation du poste clients des entreprises françaises est surtout liée à l’aggravation des retards de paiement sur les créances les plus anciennes. Les créances à plus de 60 jours représentent 37,9 % contre 34,4 % en 2004 et 32,9 % en 2003.
Cette situation pénalise la compétitivité des entreprises : trésorerie insuffisante pour se développer, solvabilité réduite, augmentation des coûts financiers… Et selon, Intrum Justicia, ce n’est pas l’entrée en application de « Bâle II » en 2007 qui risque de changer la donne. Puisque la dotation en fonds propres des banques sera fonction du niveau de risque du crédit. « Cette mesure devrait avoir un impact direct sur les crédits bancaires avec des intérêts plus élevés en cas de solvabilité insuffisante du débiteur », précise les auteurs de l’enquête. Quant à l’avenir, les PME en France « se montrent optimistes lorsqu’elles évaluent les risques d’impayés pour 2006. Cela s’explique en partie par les prévisions de croissance, de 1,8 % pour 2006 et de 2,3 % pour 2007. »

(1) Plus de 6 000 entreprises ont participé à l’enquête conduite simultanément dans 22 pays entre le 30 janvier et 17 février 2006.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Nantes 2016