STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

La prime à la transmission remplacée par un crédit d’impôt

Par Ann-Karen BARTOSZEWSKI

Mesure publié le jeudi 19 mars 2009

Trois ans après sa création, la prime à la transmission de 1 000 euros, attribuable aux cédants ayant conclu une convention de tutorat avec leurs successeurs, est morte et enterrée. En remplacement de ce « bonus », dont la suppression est effective depuis le 1er janvier 2009, le législateur a institué un crédit d’impôt de 1 000 euros, majorée de 400 euros si le repreneur est une personne handicapée. Une circulaire du régime social des indépendants (RSI), datée du 12 mars, vient apporter quelques précisions sur les modifications intervenues.
On apprend ainsi que seuls les tuteurs bénévoles peuvent bénéficier de la réduction fiscale, autrement dit les cédants qui assurent une prestation d’accompagnement dans le cadre d’une convention du tutorat sans être rétribué. Cette réduction est applicable aux conventions signées entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2011. Les modalités de mise en oeuvre de cette mesure seront déterminées par décret. A noter que les cédants ayant conclu une convention avant le 1er janvier 2009 pourront toucher la prime de 1 000 euros même si la demande intervient postérieurement à cette date.
Autre précision apportée par la circulaire : les tuteurs rémunérés ayant fait valoir leurs droits à la retraite peuvent cumuler leur retraite de base avec la rétribution perçue au titre du tutorat pendant une durée maximale de 12 mois. Dans ce cas, ils n’acquièrent pas de droits supplémentaires à la retraite dans le régime d’assurance vieillesse de base mais s’ouvrent de nouveaux droits pour la retraite complémentaire.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE Paris 2017