STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

La faiblesse des petites entreprises à l’export

Par Cyril ANDRÉ

publié le lundi 16 avril 2018

Exporter est une problématique majeure pour les repreneurs. Faire progresser la part du chiffre d’affaires à l’export de la cible, ou commencer à exporter, peut faire progresser de façon significative l’activité mais aussi et surtout la rentabilité de cette cible et, par là même, permettre de rembourser plus sla dette d’acquisition.

Mais il faut bien savoir que sur un plan strictement statistique, le repreneur n’aura qu’une faible probabilité de racheter une entreprise déjà exportatrice. Selon les dernières données de l’Insee , seulement 6 % des quelques 2,6 millions de TPE et 32 % des 140 000 PME exportent. Ces faibles pourcentages sont à comparer aux 68 % d’ETI et aux 85 % de grandes entreprises exportatrices.

Au-delà de la faible proportion des TPE et des PME exportatrices, en valeur les montants sont également relativement faibles. Le chiffre d’affaires à l’export  médian est de 22 000 euros pour les TPE et de 275 000 euros pour les PME. En comparaison, le montant médian du chiffre d’affaires à l’export est de 13 millions d’euros pour les ETI. Les TPE et PME ne réalisent que 17 % du chiffre d’affaires total à l’export des entreprises françaises qui s’élève à 645 milliards d’euros.

« Le taux de maintien des exportateurs novices est très faible. En effet, les opérations d’exportation se différencient des transactions domestiques par des coûts d’entrée sur les marchés étrangers plus élevés, des délais de paiement plus longs et un plus grand risque client, ce qui génère des besoins de trésoreries plus importants », indique Hervé Bacheré, de la direction des statistiques d’entreprises de l’Insee.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE 2018