STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

TOUTE L'INFO DE LA CESSION ET REPRISE D'ENTREPRISE - En bref

La CPME n’est pas convaincue par le budget 2019

Par Cyril ANDRÉ

publié le mardi 25 septembre 2018

Le moins que l’on puisse dire est que la CPME ne se montre guère enthousiaste quant au projet de loi de finance (PLF 2019) qui vient d’être présenté par le gouvernement. « Même si ce projet de budget comprend indubitablement, au niveau national, certains éléments positifs pour les entreprises, il est à souligner que les chefs d’entreprise ne perçoivent pas, à ce jour, un desserrement de l’étau fiscal qui les étouffe, estime la CPME dans un communiqué. Nul doute que l’envolée de la fiscalité locale qui met en danger une entreprise sur 5, ne contribue pas à la lisibilité d’une politique nationale qui se veut favorable à l’entrepreneuriat ».

Le syndicat patronal regrette que ce budget ne se traduise pas par un véritable mouvement de baisse des dépenses publiques sans lequel il sera difficile de faire baisser les prélèvements obligatoires. Rappelons que ces derniers ont atteint un nouveau record en 20017 à 45,3 % du PIB.

La CPME note que la transformation du crédit d’impôt en baisse des charges se traduira par une mesure de trésorerie, certes positive pour les entreprises : en effet, les sommes dues au titre de 2018 venant s’ajouter à un allègement de charge au titre de 2019. « Il ne s’agit cependant que d’une mesure ponctuelle de trésorerie et en rien d’un prétendu « cadeau aux entreprises », souligne la CPME.

Le syndicat voit tout de même quelques aspects positifs. Ainsi la suppression du forfait social pour les PME incitera les entreprises à s’engager dans des dispositifs d’intéressement et de participation tandis que l’exonération de charges sur les heures supplémentaires va les rendre plus attractives pour les salariés.

Enfin, il est indéniable que la poursuite de la diminution de l’impôt sur les sociétés, dont le taux passera à 31 % en 2019, va contribuer à améliorer la compétitivité des entreprises.

Affaires à vendre

Chauffage/Sanitaire - Climatisation - Energies renouvelables

Nettoyage Industriel

Bureau d'études VRD/géomètre

Vente de produits liés à l'amélioration de l'habitat

Négoce matériaux construction

Location de camions, camions grues et pelles avec chauffeur

HERE SDE NANTES 2018